DiversSociété

«Mieux vaut être un chat au Royaume-Uni qu’un être humain au Ghana», dixit un avocat ghanéen

L’avocat populaire ghanéen, Oliver Barker Vormawor a déclaré qu’il préférait être un chat au Royaume-Uni qu’un être humain au Ghana. 

Sa déclaration fait suite à l’amende de 250 000 £ infligée à l’ancien défenseur de Chelsea, Kurt Zouma, pour avoir donné un coup de pied à un chat dans une vidéo qui a déclenché une indignation dans le monde entier après la apparition sur les réseaux sociaux.

Oliver Barker a comparé les indemnisations des familles des victimes qui ont été assassinées par des officiers militaires à Ejura, Ashanti, au Ghana où elles ont reçu 250 000 $ chacune, comme recommandé par une commission d’enquête gouvernementale. Selon le juriste et avocat de l’une des victimes, cela montre le niveau d’importance que les Ghanéens accordent à la vie humaine dans le pays.

« 250 000 pièce pour les victimes d’Ejura, 250 000 £ d’amende et annulation de contrat parce que Zouma a donné un coup de pied à un chat. En France, il risque la prison. Il vaut mieux être un chat au Royaume-Uni qu’un humain au Ghana », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

«Mieux vaut être un chat au Royaume-Uni qu'un être humain au Ghana», dixit un avocat ghanéen

Pendant ce temps, Yoan, frère de Kurt Zouma a été suspendu par son club, Dagenham, pour avoir enregistré la vidéo montrant le moment où Kurt a attaqué son chat qui a suscité l’indignation.

Kurt a jusqu’à présent été condamné à une amende de 250 000 £ par West Ham tandis que ses deux chats de compagnie ont été saisis par la RSPCA après que la vidéo de lui en train de violenter le chat a été diffusée sur Snapchat.

LIRE AUSSI: Affaire de maltraitance sur son chat : une autre mauvaise nouvelle pour Kurt Zouma

Kurt a également perdu son contrat de sponsoring avec Adidas.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page