FrancePeople

Issa Doumbia traité de « gros phacochère » après sa métamorphose physique

Sur son compte Instagram, l’acteur et humoriste, Issa Doumbia a partagé des clichés de lui, en pleine perte de poids. Quelques jours après la révélation de sa nouvelle transformation physique, ce dernier est victime de moquerie de certains internautes qui le traitent de « phacochère ».

Dimanche 17 juillet, était une belle journée pour Issa Doumbia. Ce dernier a révélé sa nouvelle transformation physique à travers la publication de ses photos à ses abonnés sur son compte Instagram. Fier d’avoir perdu assez de poids, l’humoriste a reçu pas mal d’encouragement et félicitation mais aussi des messages choquants.

Les deux clichés partagés par l’humoriste avaient comme légende : « Même chemise, mais pas la même époque ». L’on pouvait voir clairement sa perte de poids.

Issa Doumbia traité de "gros phacochère" après sa métamorphose physique

Sa perte de poids impressionnante a suscité de vives réactions tant agréables que désagréables. le 19 juillet dernier, Issa Doumbia a fait savoir qu’il a reçu un message vocal malveillant. Un message selon lesquel, l’acteur ressemblerait à un « gros phacochère » lui a été adressé.

Ce détracteur remet en question l’habilité de l’acteur humoriste à faire du sport et crache sur son propre téléphone, signe de dégoût.

Face à un tel contenu, Issa Doumbia s’est montré plus fort : « Ça ne m’atteint pas hein ! », explique-t-il avant d’ajouter : « C’est juste pour vous montrer à quel point les gens sont débiles. Même si j’avais posté une fleur, on m’aurait envoyé des messages comme ça, on m’aurait dit un truc. C’est la vie ! Merci à tous ceux qui ont envoyé des messages positifs« .


Lire aussi : Le frère de Chris Rock révèle la vraie raison de la gifle de Will Smith

Ce combat pour sa perte de poids date de longtemps. En 2016, il avait convié ses abonnés à le suivre sur les réseaux sociaux pendant une séance de sport. Il avait ainsi impressionné le public en dévoilant qu’il avait perdu 35 kilos en 2 ans. Et jusqu’à aujourd’hui, plus persévérant, il ne compte pas jeter l’éponge.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page