EuropePolitique

Italie : Mario Balotelli s’en prend au tout premier sénateur noir du pays…Toni Iwobi lui répond!

Révolté par les premiers résultats des élections législatives et sénatoriales, Mario Balotelli a déploré l’élection du premier sénateur noir en Italie, Toni Iwobi.

Publicité

L’international italien s’en est directement pris au Nigérian sur son compte Twitter : « Peut-être que je suis aveugle, ou peut-être que personne n’a dit à cet homme qu’il était noir. Quelle honte !!! », a-t-il écrit.

Publicité

Mario Balotelli en veut ainsi à son compatriote italien pour avoir préféré les positions politiques de la Lega à sa couleur de peau.

En réponse à cette publication, M. Iwobi a déclaré : « Je préfère l’ignorer ». « Je ne suis pas intéressé par ce que Balotelli pense. C’est un grand footballeur, j’espère qu’il restera fidèle à ce qu’il fait ».

Né dans le nord du Nigeria, Toni Iwobi, âgé de 62 ans est arrivé en Italie en 1976 et est devenu conseillé de la Ligue du Nord dans la ville de Spirano en Lombardie en 1995. Toni Iwobi a été élu dimanche pour le parti d’extrême droite et anti-immigrés.

Balotelli est anti-raciste, et il ne manque jamais de le faire savoir. En février, lors du match OGC Nice-Dijon, Mario Balotelli a reçu un carton jaune après s’être agacé d’insultes racistes du public. Une décision de l’arbitre qui a été condamné par l’organisation anti-discrimination, FARE.

Né à Palerme de parents ghanéens, le joueur a longtemps été la cible d’attaques racistes.

Crédit photo : kionjo

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page