À la UneMondeSport
A la Une

J.O Tokyo 2021 : Pas d’alcool, pas d’embrassade, pas d’acclamation, pas d’autographe

Les organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo qui devront démarrer le 23 juillet prochain au 8 août 2021 ont dévoilé ce mercredi 23 juin de nouvelles règles sanitaires très strictes pour les spectateurs. Et il n’y aura pas d’alcool, pas d’embrassade, pas d’acclamation, et pas d’autographe.

« L’ambiance festive devra être supprimée ! », a lancé la présidente du comité d’organisation, Seiko Hashimoto, disant être soucieuse d’offrir des Jeux en toute sécurité.

Publicité

Déjà, le lundi 21 juin, les responsables olympiques ont décidé d’autoriser un maximum de 10 000 spectateurs par site avec une jauge de 50 %, seulement des gens venus du Japon, la présence de spectateurs de l’étranger a été interdite dès le mois de mars.

Pour l’organisation, il n’y aura pas de fête comme c’est le cas dans les stades de football de l’Euro qui a cours en ce moment. « En Europe, les sites sont pleins de célébrations. Malheureusement, nous ne serons peut-être pas en mesure de faire la même chose. », ont indiqué les organisateurs.

En plus, toute personne enregistrant une température corporelle supérieure à 37,5 degrés lors de deux contrôles distincts se verra refuser l’entrée, ainsi que toute personne toussant ou ne portant pas de masque, et sans remboursement possible si l’entrée est refusée.

Pendant les Jeux, les spectateurs devront se passer d’alcool, alors que celui-ci est autorisé à d’autres événements sportifs qui se déroulent au Japon. Une mesure pour atténuer selon la présidente de Tokyo 2021, autant que possible les préoccupations du public.

« Les gens peuvent ressentir de la joie dans leur coeur, mais ne peuvent pas être bruyants et doivent éviter les foules, a-t-elle dit. Nous déployons beaucoup d’efforts pour trouver une nouvelle façon de célébrer. », a declaré Seiko Hashimoto.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page