DiversSociété

«J’ai réalisé que j’ai été dupé par des mythes étrangers» – un Nigérian dénonce le christianisme

Un Nigérian du nom de Prince Bodmas Kemepadei de Sagbama, dans l’État de Bayelsa, a publiquement dénoncé le christianisme et accepté le culte d’Egbesu qui est une ancienne divinité de guerre nigériane confiée à la nation ethnique Ijaw par le Tout-Puissant pour se défendre en temps de guerre et d’oppression.

L’ancien culte a été décliné après l’occupation britannique des terres Ijaw à la fin du 19e siècle.

Publicité
«J'ai réalisé que j'ai été dupé par des mythes étrangers» - un Nigérian dénonce le christianisme

L’homme qui est un diplômé de l’Université du delta du Niger, Wilberforce Island, s’est rendu sur Facebook mardi 24 novembre pour dénoncer et réaffirmer son obéissance à la divinité d’Egbesu, affirmant qu’il s’était rendu compte qu’il a été dupé par des mythes étrangers.

Selon Kemepadei, il croit que «le vrai culte de Dieu est dans nos bonnes conduites et non dans les associations et édifices religieux». Il a conclu en mettant ses amis au défi de dénoncer publiquement leur foi chrétienne.

«Défi humblement accepté, je réaffirme ma dénonciation du CHRISTIANISME et mon acceptation du culte d’EGBESU», a-t-il écrit.

«J’ai dénoncé ma foi chrétienne dans le passé mais je suis heureux de le refaire. Je m’appelle BODMAS PRINCE KEMEPADEI, j’étais un chrétien joyeux et un croyant en Jésus-Christ, mais je me suis réveillé de mon sommeil et j’ai réalisé que j’avais été dupé par des mythes étrangers plagiés et remodelés à partir des coutumes et des pratiques de mon peuple. J’ai découvert que les mythes étrangers qui m’ont été vendus sous le nom de Yahvé, Jéhovah, Marie et Jésus, sont en fait l’histoire de la tradition spirituelle Ijaw de Woyin, Egbesu, Agadagba et ses archipels divinités, qui était et reste la créatrice suprême de toute vie. »

«J'ai réalisé que j'ai été dupé par des mythes étrangers» - un Nigérian dénonce le christianisme

«Je crois que cette histoire d’Ijaw a été volée et plus tard transformée en christianisme et forcée à l’accepter, après la diabolisation de leurs croyances. Je crois que notre peuple avait connu Dieu avant l’invasion des occidentaux. Je crois que notre peuple adorait Dieu et Dieu qui lui était lié avant l’introduction du christianisme et d’autres pratiques occidentales Je crois que pour tenter de nous coloniser, nos pratiques ont été diabolisées, nos pères ont été contraints d’accepter le christianisme alors qu’ils exportaient nos totems sacrés à l’étranger. Je crois que Dieu ne nous jugera pas selon nos croyances mais selon nos actes. Je crois que le principe Ijaw contenu dans le culte d’Egbesu est un moyen idéal pour la libération spirituelle de l’humanité et la coexistence pacifique de tous. Je crois que le salut existe dans l’exaltation du bon caractère. Je crois que tous les humains ne sont que des messagers dans ce royaume et reviendront après leurs affectations. »

Publicité 2

« Je crois que l’ame de l’humain ne meurt pas. Je crois en la régénération et la réincarnation. Je crois que personne ne peut nous sauver des péchés, que pour toutes les mauvaises actions, il y a des conséquences désastreuses et je crois en la loi de cause à effet, je crois au Karma. Je crois en un créateur qui s’est incarné pour accomplir un dessein divin. « 

« Je crois au Destin et que nous sommes des manifestations de nos décisions spirituelles antérieures. Je crois que le vrai culte de Dieu est dans nos bonnes conduites et non dans notre association religieuse et nos édifices. Je crois que lorsque le Créateur Suprême s’est incarné et s’est manifesté sur Terre, d’autres êtres célestes étaient en accompagnement et ils sont ce que nous appelons Orus (Anges). Je crois que ces Orus se réincarnent parfois en humains, ce sont les prophètes, prêtres et autres messagers divins ».

« Je crois qu’il y avait une vie avant cette vie et une vie après cette vie. Je crois que Dieu n’est pas un confusionniste mais que l’incapacité des humains à comprendre la voie de Dieu est la raison de la confusion. Je crois que le premier habitat naturel était les eaux et que l’eau est sacrée et source de toute vie. Je crois que tous les hommes doivent se purifier avec de l’eau comme une forme de rémission des péchés. Je crois absolument au pouvoir de la Mère Divine et du divin féminin Woyin, Tamara !! Je pense que tous les EGBESU sont des manifestations de WOYIN. Je crois que c’est par propitiation et expiation que le monde est fait… »

«J'ai réalisé que j'ai été dupé par des mythes étrangers» - un Nigérian dénonce le christianisme

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page