Afrique

Gambie: ” Nous préférons que Jammeh reste ici en Gambie, il n’a nullement besoin d’aller dans un autre pays.” dixit Adama Barrow

L’opposant et homme d’affaires élu président de la Gambie donne une ouverture au président sortant Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans. M Jammeh avait été battu dans les urnes lors de la présidentielle du 1er décembre 2016.

Lui qui avait reconnu sa défaite, a bien fait de féliciter le vainqueur. Un fair-play que beaucoup ont salué à travers le monde. Mais, c’était mal connaître le président Jammeh. Dix jours après ses félicitations adressées à Barrow, Jammeh remet tout en cause. La présidentielle selon lui, n’est pas transparente. Elle est émaillée de fraudes et décide de déposer un recours devant la Cour suprême qui finalement, prolonge l’examination du recours jusqu’en mai prochain.

Publicité

Face à la nouvelle situation et vu que les négociations de la Cédeao n’arrivent pas à faire plier Jammeh, Adama Barrow a décidé de discuter directement avec le président Yahya Jammeh. Objectfi, résoudre la crise politique qui ne fait que perdurer.

Sur les antennes de BBC, Adama Barrow a laissé entendre qu’il va appeler Yahya Jammeh à un dialogue direct pour résoudre la crise politique actuelle dans le pays. Tout en restant confiant pour un dénouement de la crise politique, Adama Barrow confirme de nouveau que son investiture aura bel et bien lieu la semaine prochaine.

Dans son interview accordé à la BBC, Adama Barrow dit: “Nous préférons que Jammeh reste ici en Gambie, il n’a nullement besoin d’aller dans un autre pays.”. Et d’ajouter “Nous nous parlons indirectement par le biais d’intermédiaires, mais je suis prêt à lui parler directement, je pense que cela permettra de résoudre le problème.”

“Je n’ai pas demandé à le rencontrer mais ce serait utile, une telle rencontre directement avec lui, aidera à résoudre le problème.”, dit-il

Ce vendredi, une délégation de médiateurs de la CEDEAO est attendue en Gambie, toujours pour convaincre Jammeh de quitter le pouvoir à quelques jours de la fin de son mandat.

Publicité 2


Adama Barrow a aussi parlé de l’armée fidèle au président sortant.  “L’armée, elle est loyale au président en exercice selon la constitution. C’est la constitution le plus important. Et selon la constitution c’est toujours Jammeh qui est président, c’est donc normal que l’armée lui soit loyale jusqu’à la fin de son mandat”.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer