DiversSociété

« Je veux aller en prison, je ne supporte plus ma femme », un homme à la police

Un homme de 30 ans qui prétend en avoir marre des ennuis de sa femme a supplié la police de l’arrêter en disant « Je veux aller en prison, je ne supporte plus ma femme« . 

Le ressortissant albanais de Guidonia, une ville de la périphérie de Rome, avait passé plusieurs mois en résidence surveillée pour délits liés à la drogue, et il lui restait encore plusieurs années pour finir de purger sa peine, selon un rapport attribué à l’AFP.  

Publicité

Il s’est rendu à la caserne de police Tenenza Carabinieri à Guidonia le 23 octobre pour les supplier de l’emprisonner parce qu’il ne pouvait pas continuer l’assignation à résidence dans la même maison que sa femme.

Arrêtez-moi, je ne supporte plus d’être à la maison avec ma femme, je préfère la prison », a déclaré le jeune homme à la police.  Selon lui, sa femme était si gênante qu’ils se disputent tout le temps, une situation qui a rendu la prison plus préférable à sa propre maison.

Le capitaine Francesco Giacomo Ferrante des carabiniers de Tivoli aurait déclaré : « Il vivait à la maison avec sa femme et sa famille.  Ça n’allait plus bien.  Il a dit : ‘Écoutez, ma vie domestique est devenue un enfer, je n’en peux plus, je veux aller en prison.’»

LIRE AUSSI: « Je ne peux pas rester enfermé, ma femme est pire que le coronavirus « , déclare un homme aux autorités italiennes-Vidéo

Suite au plaidoyer de l’homme, les carabiniers auraient informé l’autorité judiciaire et l’auraient transféré en prison pour avoir enfreint les conditions de son assignation à résidence

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page