Divers

Job de rêve : une entreprise offre 1300 euros pour dormir 9 heures par nuit !

Il est de coutume de voir des offres d’emploi aux exigences accrues, avec des conditions particulièrement étonnantes, à titre de préalables professionnelles. Mais une offre comme celle que propose actuellement la start-up indienne dénommée « Wakefit » est pour le moins insolite . L’entreprise propose en effet de rémunérer des volontaires pour une tâche en tout particulière: effectuer 9 heures de sommeil, et ce pendant 100 nuits.

“L’annonce est tout à fait sérieuse”, s’etonne le site français LADEPECHE.fr. “Wakefit” qui est une start-up indienne se définissant comme une « entreprise de solutions du sommeil », présente son site internet qui annonce qu’elle est à la recherche de plusieurs stagiaires.

Publicité

Le mission prévue pour ces derniers consistera à juste titre à dormir pour se voir rémunérer selon leurs expériences. Les rémunérations tournent autour d’un chèque de quelque 1 300 euros, à condition de dormir 9 heures par nuit, à raison de 100 nuits à la suite, au sein de leur propre domicile.

La procédure de recrutement passe par une session de sélection préalable.

Selon le magazine américain Newsweek, les personnes retenues seront susceptibles de voir arriver chez elles un matelas et un appareil permettant de suivre leur condition physique, le tout fourni par l’entreprise.

Mais la mission pourrait n’être pas si facile que cela : parmi les compétences recherchées en effet, être capable de s’endormir dans les 10 à 20 minutes après avoir touché l’oreiller.

Par ailleurs, “avoir une expérience passée de sommeil dans n’importe quel type d’environnement, indépendamment des niveaux de bruit et de luminosité” est un point fort, de même que “s’être déjà endormi en cours” une expérience intéressante.

Pour une offre d’emploi, cette annonce tourne pour de belles dérisions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page