FranceTechTechnologie

jouer en ligne en France : Que faut-il savoir ?

Trois choses à savoir sur le jeu en ligne légal en France

En France, les joueurs ont obtenu le droit de jouer à divers jeux d’argent depuis de nombreuses années. D’ailleurs, le Pari Mutuel Urbain (PMU) est l’un des premiers bookmakers historiques de la France, pour avoir proposé des paris hippiques. Mais depuis, cela a évolué. Dans les centres de jeux physiques, il est possible de jouer aux paris sportifs, aux jeux de cartes de casino, à la roulette, aux paris hippiques, et autres. Mais en ligne, la donne est tout autre.

Le jeu en ligne n’a été légal en France qu’à partir de 2010, lorsque les autorités ont décidé de bannir le monopole de l’Etat pour accorder la licence aux autres opérateurs souhaitant proposer des jeux d’argent en ligne sur le territoire français. Bien que cette solution soit salutaire pour les différents acteurs, les détails n’ont pas toujours favorisé la fluidité du processus, si bien que de nombreux joueurs continuent de joueurs sur des sites de jeux étrangers. Comment cela est-ce possible ? Pour le comprendre, voici 3 choses à savoir sur le jeu en ligne légal en France.

Il n’y a que trois types de jeux d’argent autorisés en ligne en France

En France, la loi n’autorise que les paris sportifs, les paris hippiques et le poker. Sur le site d’un opérateur agréé en France, vous ne pouvez jouer qu’à ces jeux. Pour jouer donc aux machines à sous, au blackjack, à la roulette et à tous les autres jeux de casino passionnants, les joueurs se tournent donc vers des plateformes régulées via des autorités offshores. Ces sites légaux, sans pour autant être agrées de l’Autorité Nationale des Jeux en France, proposent des offres alléchantes capables de sortir les joueurs de l’atmosphère de jeux guindé en France. Cela se traduit par des bonus très généreux, des catalogues incluant parfois plus de 5000 jeux et  des solutions de paiement plus flexibles. Avec autant de nouveaux bonus de casino en ligne, vous pouvez facilement vous laisser emporter par toute l’excitation. Cependant, en tant que joueur responsable, vous devez toujours être attentif au choix d’un opérateur de bonne réputation, car cela affecte finalement votre expérience de jeu et, plus important encore, cela garantit un jeu sûr et sécurisé.

Comme vous pouvez donc le comprendre, certains opérateurs sont accessibles aux joueurs situés en France, sans pour autant avoir l’agrément de l’Etat français.

L’ANJ est l’autorité qui régule les jeux d’argent en France

En 2010, l’Etat français a créée l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) via la loi n° 2010-476. C’est cette institution qui  a été en charge de l’ouverture du marché des jeux en ligne. Le 1er Janvier 2020, l’ARJEL est officiellement devenue Autorité Nationale des Jeux (ANJ), qui reprend les mêmes prérogatives que l’ARJEL avec des pouvoirs désormais plus renforcés. Désormais, si vous recherchez un opérateur autorisé en France, il faut donc surveiller le logo de l’ANJ et non l’ARJEL.

Les autres plateformes légales agrées ailleurs obtiennent souvent leurs autorisations de Curaçao, Gibraltar, Costa Rica et parfois de Malte.


Il y a quelques restrictions sur l’environnement légal du jeu en ligne

Les restrictions sur le jeu en ligne légal en France ne concernent pas que les types de jeux. Il y a aussi des taxes qui sont appliquées sur les mises, les pots au poker, et les gains des joueurs. En outre, les joueurs sont restreints quant à leurs challengers durant les parties de poker en ligne, car si vous jouez sur un site agréé en France, vous ne pouvez affronter que les joueurs de la France. Ce sont autant de restrictions qui plombent la dynamique du jeu en ligne sur le territoire français, malgré le fort potentiel du marché. C’est d’ailleurs pour cela que près de 50% des opérateurs ayant obtenu leur licence ne sont plus actifs en France. En attendant d’avoir des dispositions plus flexibles à l’avenir, les joueurs contournent ces restrictions en optant pour des plateformes autorisées par des organismes de régulation étrangers pour accéder à plus de jeux, payer moins de taxes et s’ouvrir à une communauté de joueurs plus large.

En conclusion

Au sens strict du terme, les joueurs ne peuvent jouer légalement que sur des sites agrées par l’Autorité Nationale des Jeux. Et ces sites ne proposent que les paris sportifs, le poker et les paris sur les courses de chevaux. Les joueurs désireux d’avoir plus de possibilités de jeux se tournent des plateformes agréées des institutions étrangères. Ce faisant, ils s’octroient plus de possibilités, mais au risque d’user de plusieurs stratagèmes pour jouer en toute quiétude. Avec la percée des jeux de casinos en ligne de ces dernières années, on peut tout de même compter sur la possibilité pour l’Etat français, à travers l’ANJ, d’élargir bientôt le champ des possibilités.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page