Uncategorized
A la Une

Premier league : Benjamin Mendy est accusé d’un huitième vi.ol

Alors que le joueur a plaidé non coupable des faits qui lui sont reprochés lors de sa comparution le 23 mai dernier, une femme vient s’ajouter à la liste des accusatrices.

La situation s’envenime au fil des heures pour Benjamin Mendy. Une salle situation dont doit faire face le joueur.  Puisqu’il s’agit d’une nouvelle plainte, Benjamin Mendy n’en a pas été formellement notifié et il n’a pour l’heure pas encore eu à se prononcer sur sa défense. Cela fait donc dix chefs d’accusations à l’encontre du défenseur licencié par Manchester City pour des faits qui se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021 à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire.

« Ces graves accusations sont relatives à l’article 1 du Sexual Offences Act britannique de 2003. Un article fondé sur le « non-consentement » de la victime supposée lors d’une pénétration « intentionnelle » (de toute nature) et sur le fait que le mis en cause n’ait « pas raisonnablement cru » que la plaignante « était consentante ». « Toute personne coupable d’une infraction au présent article est passible, sur déclaration de culpabilité par voie d’accusation, de l’emprisonnement à vie », précise théoriquement un média anglais.

lire aussi: Après avoir maltraité son chat, la sentence judiciaire de Kurt Zouma est enfin tombé

Mardi toujours au sujet de cette affaire, une audience s’est tenue à huit clos à Paris pour préparer celle du 25 juillet,  pour une durée de six semaines. Dans cette affaire, qui a publiquement éclaté fin août, Benjamin Mendy a passé 134 jours en détention provisoire, avant de bénéficier d’une liberté sous condition, le 7 janvier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!