Afrique

Kémi Séba: Voici les célébrités qui financent sa lutte contre le franc CFA

Depuis le dimanche 22 octobre, l’activiste franco-béninois Kémi Séba est arrivé à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Dans une série de conférence qu’il livre dans les différentes artères du pays, essentiellement portée sur la lutte contre le franc CFA, le panafricaniste de 35 ans a profité de cette occasion pour évoquer les sources de financement de son combat.

A la question de savoir quelles sont les personnalités qui financent ce mouvement dont il est l’un des leaders, Kémi Séba a répondu en partie en déclarant : « Nos soutiens sont Nicolas Anelka, Demba Ba et bon nombre de footballeurs africains qui sont des amis. Certains sont encore en activité. » 

Publicité

Toutefois, le franco-béninois n’a pas jugé opportun de mentionner d’autres personnalités importantes qui occupent des hautes fonctions au sommet de certains Etats africains. Mais il n’a pas manqué de citer des artistes comme le rappeur Sénégalais Thiat qui sont des soutiens confirmés.

Expulsé du Sénégal après avoir brûlé symboliquement un billet de 5000 francs CFA, Kémi Séba a décidé cette fois-ci de déposer ses valises au Bénin, la terre natale de ses parents. Un choix inspiré par le fait que « le Bénin est une terre symbolique, de résistance dans la lutte contre l’impérialisme occidental ».

Il a d’ailleurs salué l’accueil et l’hospitalité des autorités du pays à l’égard des membres de son mouvement: « S’il y a eu tout ce dispositif, c’est parce que les autorités, qu’elles soient d’accord ou pas avec la finalité de nos objectifs, ont fait preuve d’une volonté de protection de notre démarche. C’est quelque chose qui me touche », a-t- il affirmé dans une interview accordée à Deutsche Welle.

Si le président Patrice Talon se montre favorable au maintien de son pays dans la zone franc qui « assure la stabilité de l’économie nationale », c’est du côté du Tchad que Kémi Séba semble trouver une oreille attentive dans son combat contre le franc CFA. Lors de sa visite à N’Djamena en février dernier, il a rencontré le ministre tchadien de la justice. Le président Idriss Déby se montre aussi très favorable à la souveraineté monétaire des anciennes colonies françaises malgré qu’il soit un allié sécuritaire de la France.

Publicité 2

« Même si je ne suis pas toujours d’accord avec son parcours et sa gouvernance, je constate un changement notable dans son discours concernant la souveraineté des pays africains, notamment sur la question du franc CFA. Je ne veux pas être laudateur à son égard, mais je ressens chez lui, depuis quelque temps, une rupture épistémologique », affirmait dernièrement Kémi Séba à Jeune Afrique.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

8 commentaires

  1. Tout ce que vous dites ne me preoccupe pas moi mon soucis est sortit l,Afrique dans le système du franc CFA car tous les pays anglophone ont la vie rose,disons nous la vérité je ne sais pas en quoi kemi est escroc.si vous n,avez rien a dire il vaux mieux de vous taire.merci

  2. Il faut vraiment en finir avec cette monnaie qui nous arrière tant. Nous devons être indépendants sur tous les plans. Qui insulte Kémi Séba ignore combien de fois cette monnaie, un grand symbole des colons, les profite.

  3. soutenons tous kèmi dans sa lutte.Tôt ou tard ça sera porteuse.On ne peut pas permettre que l’impression du cfa soit faite en france.Où se trouve alors l’indépendance de nos chers États?un euro équivaut à 650f et nos dit chefs d’état défendent encore cette monnaie pitié.Les pays anglophones sont plus épanouis que nous parcequ’ils sont indépendants monnétairement parlant.Donc n’ayons pas une vue obtue sur le sujet mes amis.

  4. Aly . cisse,personne ne te connais mais des millions de personne connaissent Kemi seba.tu fait partir des enfents batars de l’ Afrique.

    1. Oui je suis d’accord avec toi mais je ne brûlerai jamais un billet de banque en vigueur. Je lutterai corps et âmes pour renverser la tendance et donner à l’Afrique ce qu’elle mérite. Mais en tant que Africain de souche, je détruirai jamais ni tanter de détruire, ni s’associer aux destructeurs des symboles de l’Afrique ou une partie de cette Afrique Monsieur OGOUDIKPE.
      Quelque soit la situation, mon éducation ne m’autorise pas à t’insulter.
      Si m’insulter qui te donne de la valeur il faut le faire mille fois ok. WASSALAM

  5. Aly cissé , vous n’avez faire que des allégations et des critique. Aujourd’hui il n’est plus à démontrer combien de fois le franc CFA est nuisible à notre économie alors sache qu’au Bénin nous ne sommes pas des lâche pour décourager un combat aussi noble

    1. Monsieur ANONYME, je n’ai jamais dit que le franc CFA est bon et conforme à l’Afrique. Il y a plusieurs manières de revendications sans destruction caractérisée par nous même les consommateurs.
      Monsieur ANONYME, tu sais pourquoi l’Afrique n’a pas eu réparation pour la traite des noirs?
      C’est nous les Africains qui vendent les Africains aux négriers.
      Voila ce que les colonialistes ont dit: C’est le nègre qui vend le nègre aux négriers.
      Aucun blanc négrier n’a forcé un noir pour aller le vendre.
      Ce jour arrivera où le petit blanc te dire c’est toi même qui a brûlé ta propre monnaie.
      Voilà mon idée ANONYME.

  6. Kemi Seba est un opportuniste et un très grand escroc. Tous ses soutiens ne l’ont jamais donné ni dollars ni euro; c’est le franc CFA. C’est cet argent que tu utilises pour louer de somptueuses villas pour ta famille, payer des appartements en Europe et manger en bourgeois.
    Nous avons vu à Dakar grand arnaqueur.
    Sale bête, tu ne peux pas faire comme SANKARA.
    Il a beaucoup lutté contre l’impérialisme et le néocolonialisme, il est connu dans monde entier, mais il n’a jamais osé déchirer un billet de franc CFA n’en parlons pas le brûler.
    Réalise un peu ta forfaiture et tu verras qui tu es.
    Tes soutiens et des supporteurs sauront un jour très proche que tu les trompais.
    Je suis sûre que Patrice TALON, le Président Béninois ne brûlera jamais un billet de banque car il est digne et il sait qui il est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page