kenya

Kenya : elle donne naissance à des quadruplés et laisse deux à l’hôpital pour facture impayée

Une jeune femme qui a donné naissance à des quadruplés a été contrainte de laisser deux de ses bébés à l’hôpital pour facture impayée. Elle veut récolter les fonds nécessaires avant d’aller les récupérer.

Avant l’accouchement, Virginia avait fait une échographie et le médecin lui avait confirmée que ses bébés se portent à merveille.

Publicité

« J’ai eu la meilleure des grossesses. Pas la moindre complication. Tout semblait bien se passer jusqu’à ce que je perde les eaux avant la date d’accouchement », a déclaré Virginia.

Les contractions ont commencé le 1er février à 31 semaines et elle a été conduite dans un hôpital à Nairobi où elle a donné naissance à quatre petits garçons : Micah, Jack, Teddy et Malik.

Cependant, un jour après l’accouchement, la nouvelle maman a développé des complications potentiellement mortelles. Elle a été placée en soins intensifs.

« Mes jambes et mon ventre ont enflé, et j’ai contracté une infection grave qui ne répondait pas aux médicaments. J’ai finalement été placée en soins intensifs », explique-t-elle.

Vu que le plus petit de ses bébés pesait moins de 1,5 kilogramme et que leur mère n’était pas assez consciente pour donner son lait, on leur donnait une formule spéciale. La bonne nouvelle, c’est que Virginia s’en est sortie et a non seulement quitté l’unité de soins intensifs, mais s’est aussi suffisamment rétablie pour être autorisée à sortir de l’hôpital.

Les complications inattendues ont prolongé le séjour de Virginia à l’hôpital pendant cinq semaines, et la facture s’élevait alors à 3,8 millions de shillings kényans (près de 30 000 dollars américain).

Comme la pauvre femme et son mari ne pouvaient pas se permettre cette énorme dette, ils ont été contraints de se mettre d’accord avec la direction de l’hôpital pour ramener chez eux deux des quatre bébés et revenir prendre les deux autres lorsqu’ils seront en mesure de régler le reste de la facture.

Publicité 2

Virginia Adhiambo Olambo et son mari Charles Kyalo Ndonye appellent les personnes de bonnes volontés, les philanthropes et les organisations humanitaires à leur venir en aide.

« Notre numéro de facture est 5541617, le numéro de compte étant le nom de l’expéditeur. Micah et Teddy sont à la maison, mais Jack et Malik sont toujours à l’hôpital. Ils devraient sortir cette semaine si nous parvenons à réunir l’argent. Plus ils restent à l’hôpital, plus la facture augmente », a-t-elle déclaré.

Crédit photo : pulsegh

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page