Coronaviruskenya

Kenya : essais cliniques de trois médicaments contre le coronavirus

Des chercheurs kényans sont sur le point de lancer des essais cliniques pour trois médicaments qui peuvent potentiellement traiter les personnes infectées par le coronavirus.

Ces essais visent à déterminer si le Remdesivir, un médicament antirétroviral, l’hydroxychloroquine, un médicament antipaludéen, et le Lopinavir/ritonavir, également utilisés sur les patients atteints du VIH, peuvent traiter les patients atteints de Covid-19 au Kenya.

Publicité

Le remdesivir, un médicament anti-viral selon les médecins, fonctionne essentiellement de la même manière que le favipiravir. Il paralyse l’enzyme ARN polymérase, empêchant le virus de se reproduire. Mis au point il y a environ 10 ans, il était destiné à détruire le virus Ebola.

La semaine dernière, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a donné son accord  pour que le remdesivir soit utilisé dans le traitement du coronavirus.

Des chercheurs australiens ont également déclaré en début d’année que le lopinavir/ritonavir, qui détruit le VIH, a également été utile pour traiter les patients.

Le Dr Loice Achieng Ombajo, qui dirige l’unité des maladies infectieuses de l’hôpital national de Kenyatta au Kenya, a déclaré au Daily Nation : « nous sommes encore à un stade où il est impossible de dire ce qui fonctionne réellement. Ce que nous espérons faire dans le pays, c’est ce qu’on appelle un essai clinique. Lors d’un essai clinique, on choisit de nombreux patients et on les administre de différents traitements ».

Ces chercheurs n’attendent plus que l’approbation finale du Conseil des poisons et des pharmacies et du Conseil national des sciences, des technologies et de l’innovation (NACOSTI).

Crédit photo : africafeeds

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page