AfriqueDivers

Kenya: Le Corps d'une femme exhumé parce que son mari n'a pas entièrement payé sa dot (PHOTOS)

Le corps d’une femme kényane âgée de 28 ans femme, Alice Kemunto Bundi a été exhumé de sa tombe le 27 Janvier, juste un jour après qu’elle aie été enterrée à son domicile conjugal dans le village Nyamatoki, après que sa famille se soit plaint que son mari n’avait pas complètement payé la dot de son épouse et a ainsi le droit de réclamer son cadavre.

Kenya: Le Corps d'une femme exhumé parce que son mari n'a pas entièrement payé sa dot (PHOTOS)

Publicité

La famille de la femme qui est mère de quatre enfants et était enceinte de quatre mois quand elle est morte, est allée au tribunal et a obtenu un permis d’exhumation de la cour de la loi Kisii. Les membres de sa famille ont également fait valoir qu’ils n’ont pas été informés par le mari sur ce qui a tué leur sœur, ni comment se passaient les arrangements funéraires.

Kenya: Le Corps d'une femme exhumé parce que son mari n'a pas entièrement payé sa dot (PHOTOS)

Le mari, cependant, a fourni un rapport clinique qui stipule que sa femme de six ans est morte en essayant de subir un avortement.
Ses beaux-parents ont confirmé que la dot de la défunte Alice n’a pas été réglée. “Nous leur avons [la famille Bundy] avions donné une vache et KES 5 000 espèces (44 euros), mais ils demandaient 20 000 KES (179 euros)», a déclaré l’une des beaux-parents dans une interview.

Kenya: Le Corps d'une femme exhumé parce que son mari n'a pas entièrement payé sa dot (PHOTOS)

Credit photos: ntv news

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer