AfriqueDivers

Kenya: le gouvernement déporte “Jésus” et arrête les pasteurs qui l’ont invité

Le gouvernement kényan a décidé de déporter l’homme de race blanche qui a défilé dans le pays en se faisant passer pour le vrai Jésus-Christ. Dans la même optique, les deux pasteurs qui l’avaient invité et convaincu leurs fidèles qu’il était le véritable fils de Dieu ont été arrêtés.

Deux pasteurs de l’église ont invité l’homme de race blanche dans leur pays, puis ont réussi à convaincre leurs fidèles qu’il était le véritable Jésus-Christ de Nazareth et qu’il est enfin revenu comme promis.

Publicité

Le Caucasien s’est donc mis à prendre de l’argent aux Kényans pour qu’ils fassent des miracles et leur procurent une place au paradis. La vidéo a fait le tour des médias sociaux.

Daily Africa rapporte que le gouvernement du Kenya a déporté le faux Jésus et arrêté les pasteurs qui l’avaient invité.

 

                                  Qui est ce faux jésus?

Le faux Jésus porte en réalité le nom de Michael Job. C‘est un acteur et pasteur à la fois. Il s’est effectivement rendu au Kenya afin de participer à un gigantesque événement chrétien au cours duquel il a été invité à parler à la foule. Dans la vraie vie, ce dernier vit en Floride, à Orlando et travaillait dans un parc à thèmes rendant hommage à la religion.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. christianisme. on sait pas quand leur cervelle va s’activer. que des crétins. avec une fausse croyance chaque escroc peut profiter de ces abrutis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer