kenya

Kenya : un homme vole des bibles pour prêcher l’évangile

Un homme arrêté pour avoir volé deux bibles dans un supermarché a révélé à un tribunal de Nairobi qu’il voulait prêcher la parole de Dieu au lieu de se suicider.

Augustine Wanyonyi, 34 ans, a plaidé coupable d’avoir volé deux bibles d’une valeur de 2 100 shillings (18 dollars) devant la première magistrate de Milimani, Susan Shitubi.

Il a déclaré à la cour qu’il était préférable pour lui de voler une bible et d’en savoir plus sur Dieu plutôt que de se suicider parce que sa maison avait été démolie.

LIRE AUSSI: Ghana : un célèbre féticheur ordonne au feu de brûler une Bible (vidéo)

« J’ai volé la Bible pour pouvoir lire, comprendre et prêcher la parole de Dieu au lieu de me suicider à cause des problèmes auxquels je suis confronté. »

Selon l’exposé des faits lu à la cour par l’avocate de l’accusation, Alice Mathangani, Wanyonyi s’est rendu au supermarché vers 15h20 et a volé deux bibles qu’il a cachées dans son caleçon.

LIRE AUSSI: Kenya: un homme arrêté pour avoir volé des Bibles dans un supermarché

Il a été filmé par le système de vidéosurveillance du supermarché et a été arrêté plus tard.

Ce n’est pas la première fois qu’il est arrêté pour vol de bible. en décembre dernier, il avait été arrêté et libéré après avoir demandé des excuses.

Crédit photo : thestar

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Ceci est une histoire vraie sur moi et le Dr Raj à l’hôpital de Narayana, à qui j’ai donné un de mes reins pour de l’argent et il m’a payé une somme d’argent (460 000 USD) quelques jours avant la greffe, j’étais très pauvre et j’ai du mal à manger, je suis tombé sur un témoignage sur la façon dont le docteur Raj l’a fortement indemnisé en lui donnant son rein, qui a dit que toute personne intéressée devrait faire un essai et revenir témoigner, j’ai copié l’e-mail sous le nom de (NARAYANAHEALTHCARE.IN@GMAIL.COM) et lui a envoyé un e-mail en moins de trois heures. J’ai reçu une réponse du docteur et nous avons négocié et j’ai pris une mesure audacieuse en prenant tous les accords nécessaires. Quelques jours plus tard, j’ai été payé ( 460 000 USD) comme convenu par nous deux et sauver le patient sans aucun problème et j’ai récupéré mon solde, je suis maintenant financièrement stable et ferme, n’hésitez pas à contacter l’hôpital (NARAYANAHEALTHCARE.IN@GMAIL.COM)
    Mon problème financier est terminé dans la vie et je suis heureux de vivre maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page