DiversSociété

Kenya: un magistrat achète 3 chemises pour un suspect accusé d’inceste

Un magistrat de Mombasa au Kenya présidant une affaire d’inceste a tenu sa promesse d’acheter trois chemises au suspect après avoir fait un appel émouvant devant le tribunal.

Richard Christopher Odhiambo, qui a comparu devant le tribunal avec une chemise déchirée, s’est vu remettre les chemises par le magistrat principal Vincent Adet lorsque l’affaire a été évoquée le mercredi 5 octobre.

Odhiambo qui n’a pas pu prononcer un mot suite à la surprise, a repris courage après quelques secondes de silence et a remercié le magistrat kenyan pour ce geste aimable. “Je ne peux pas parler, mais tout ce que je peux dire, c’est que Dieu vous bénisse. Merci. Asante sana », a-t-il dit d’une voix tremblante avant de fixer les autres suspects tout en retenant ses larmes.

Le magistrat a cependant radié la demande d’Odhiambo de transfert de son dossier à Kisumu.

Adet a dit : “Je rejette par la présente une de vos demandes de transfert de l’affaire à Kisumu où vous pouvez facilement accéder à votre famille. Cependant, votre deuxième demande d’avoir des vêtements qui est un besoin fondamental a été acceptée et je vous ai acheté quelques chemises. »

Odhiambo fait face à des accusations d’inceste et est détenu à la prison de Shimo La Tewa GK après avoir été incapable de lever la caution fixée pour sa libération.

Le magistrat a aidé d’autres suspects. En mai de cette année, Adet a fait la une de l’actualité dans son pays après avoir mené une collecte de fonds impromptue devant un tribunal pour soutenir un couple accusé d’avoir volé un sac de farine de blé. La femme identifiée comme étant Saumu Ali a été submergée par les émotions lorsqu’elle a expliqué au tribunal pourquoi elle avait volé la farine.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!