Showbiz
A la Une

Kenya: une chanteuse en mini jupe reçoit l’ordre de se couvrir les jambes avant de s’adresser au Parlement

Un léger incident a eu lieu la semaine dernière dans les locaux du Parlement kényan après que la populaire musicienne controversée kényane, Esther Akoth, plus connue sous le nom de scène Akothee, se soit présentée à l’Assemblée nationale vêtue d’une tenue jugée inappropriée.

Kenya: une chanteuse en mini jupe reçoit l'ordre de se couvrir les jambes avant de s'adresser au Parlement

Akothee voulait avoir accès à la mini salle à manger utilisée par les parlementaires pour une réunion avec le député David Sankok, mais le sergent d’armes a décliné puisqu’elle était vêtue d’une mini-jupe.

Publicité

La chanteuse a provoqué une scène surprenante en affirmant qu’elle ne couvrirait pas son costume de jupe vert lumineux.

Kenya: une chanteuse en mini jupe reçoit l'ordre de se couvrir les jambes avant de s'adresser au Parlement

Deux femmes parlementaires Soipan Tuya et Racheal Nyamai ont été obligées d’intervenir avant qu’Akothe ​​accepte de se couvrir.

Dans une vidéo montrant la scène, la chanteuse affirme en plaisantant que le problème était que ses jambes étaient longues et non la taille de la jupe.

«Le problème est que mes jambes sont plus longues que la jupe», a déclaré Akothee après la rencontre avec Sankok.

Kenya: une chanteuse en mini jupe reçoit l'ordre de se couvrir les jambes avant de s'adresser au Parlement
Ce qu’elle a porté avant de se faire recevoir

Elle était au Parlement pour faire pression pour le lancement de sa fondation.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer