Politique

Kinshasa : Violents affrontements entre militants d’un parti politique et la police, voici la raison !

La journée du 02 août a enregistré de violents affrontements entre les militants du parti Udps de l’opposant  Etienne Tshisekedi et les forces de l’ordre.

L’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), a informé via son compte Facebook qu’un de ses partisans a été tué alors que l’opposant historique, Etienne Tshisekedi, leader du parti, recevait l’envoyé spécial américain, Thomas Perriello à Limete, à Kinshasa. Et d’ajouter que le militant tué, un moto-taxi, et des collègues étaient venus chercher le corps d’un mécanicien, un ami, quand l’incident a eu lieu.

Publicité

Le militaire aurait délibérément tiré contre ce partisan d’Etienne Tshisekedi qui avait, selon l’UDPS, le t-shirt et même une photo du vieux leader autour du cou.

Par ailleurs la version de la police est opposée à celle du parti Udps.  Cette dernière soutient que c’est suite à une altercation entre deux groupes, que le militaire serait intervenu pour tenter de ramener le calme. C’est ainsi qu’une balle perdue aurait touché le jeune homme qui aurait été ensuite habillé aux couleurs de l’UDPS pour jeter le trouble.

Il faut souligner que le militaire qui aurait non seulement tué un motard mais blessé un autre civil, serait toujours en fuite. Cependant une source militaire nous informe qu’il sera bientôt pris et puni pour son acte. Dans la même lancée, deux officiers, auraient été mis immédiatement aux arrêts pour « avoir laissé le militaire intervenir seul ».

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est toujours comme ça au congo, ceux qui meurent, c’est sont eux qui ne reçoivent même rien en provenance du pouvoir même de l’opposition, mais ils sacrifient aussi leurs vies comme ça d’une manière bénévole.
    bref, tolembi yo tshisekedi na opposition n’o ya lokuta kaka pona kokufela bato, yebela papa, libela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page