AfriqueR.D CongoSanté

La AHF félicite la Banque mondiale pour l’engagement de 300 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en RDC

La AIDS Healthcare Foundation (AHF) a félicité les dirigeants de la Banque mondiale pour avoir rapidement engagé une aide de 300 millions de dollars en République démocratique du Congo (RDC) pour ses efforts visant à contenir et à éliminer une épidémie d’Ebola en ce pays qui a coûté la vie à près de 1 700 personnes.

Au 12 juillet, 2 477 cas d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) ont entraîné la mort de 1 655 personnes. En outre, le virus s’est propagé en Ouganda, pays voisin, où trois cas d’infection à virus Ebola ont été confirmés au 24 juin. Les trois individus s’étaient récemment rendus en RDC et avaient tous succombé à la maladie.

Publicité

L’engagement de la Banque mondiale en matière d’aide intervient après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) eut finalement déclaré le 17 juillet une urgence de santé publique d’ordre international (PHEIC) en RDC. menace pour la sécurité sanitaire mondiale.

Une déclaration PHEIC comporte des obligations légales obligeant les États concernés à coopérer avec l’OMS pour coordonner un plan de riposte aux épidémies et avertit également la communauté mondiale de la santé publique d’un risque de sécurité sanitaire considérable pour le monde.

«Nous remercions la Banque mondiale d’avoir si rapidement intensifié l’aide indispensable pour contenir et éliminer l’épidémie d’Ebola au Congo», a déclaré le président de l’AHF, Michael Weinstein. «Nous avons vivement critiqué l’Organisation mondiale de la santé et son chef, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour le retard excessif qu’ils ont pris à reconnaître officiellement cette éclosion comme une urgence de santé publique en RDC, mais aussi comme une menace sanitaire majeure pour le monde. . Une déclaration d’urgence n’est efficace que si elle est suivie d’une action rapide et nous félicitons la Banque mondiale pour sa compassion et son empressement à fournir cette aide. ”

Publicité 2


Selon un reportage de la BBC, l’OMS manque actuellement de 54 millions de dollars pour faire face à l’épidémie.

La FADG met en œuvre des programmes de soins de santé dans deux pays actuellement touchés ou menacés par l’épidémie: l’Ouganda et le Rwanda. Malgré les enseignements tirés de l’épidémie d’Ebola en 2014 en Afrique de l’Ouest, le matériel et les fournitures médicales de base font encore défaut. La FADG a récemment fait don de fournitures médicales d’une valeur de 30 000 dollars à l’Ouganda pour aider à protéger le personnel médical de l’Ouganda occidental près de la frontière avec la RDC.

Tags

Francky

Hello cher lecteurs. Je suis Francky, ingénieur informaticien. Je suis passionné de technologie, de lecture et de voyage... francky@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer