Culture & LoisirsPeople
A la Une

La date du procès du cybercriminel nigérian, Hushpuppi dévoilée

Ramon Abbas, la célébrité nigériane d’Instagram avec pour surnom «Hushpuppi», a été traduite en justice devant un tribunal américain en Californie alors que son procès commence le 13 octobre.

M. Abbas a plaidé non coupable des quatre chefs d’accusation de complot en vue de commettre une fraude électronique, de complots de blanchiment d’argent, de blanchiment d’argent international et de transactions monétaires sur des biens dérivés d’une activité illégale spécifiée.

En juin, l’homme de 37 ans, connu pour avoir affiché un style de vie opulent sur les réseaux sociaux, a été arrêté à Dubaï par des agents spéciaux de la police émiratie et du Bureau fédéral américain des enquêtes (FBI).

L’enquête du FBI, selon l’affidavit, a allégué que M. Abbas avait financé ce style de vie extravagant par le crime.

Il est présumé être le chef d’un groupe qui facilite les intrusions informatiques, la fraude par compromis de courrier électronique professionnel (BEC) et le blanchiment d’argent.

Ses victimes ciblées, principalement aux États-Unis, avaient été dupées de centaines de millions de dollars, selon le FBI.

En juillet, M. Abbas aux côtés d’Olalekan Ponle, populairement connu sous le nom de Woodberry, a été extradé vers Chicago, aux États-Unis, où il a été interpellé pour la première fois.

Cependant, comme le tribunal américain de l’Illinois n’a pas compétence pour gérer l’affaire, il a été transféré à Los Angeles, une ville de la Californie.

Depuis son transfert en Californie fin juillet, il est détenu par le maréchal américain dans une prison fédérale. Pendant ce temps, le procureur a lancé le processus de mise en accusation en remplissant les documents et formulaires nécessaires après sa première comparution le 17 août.

 Après les services de mise en état, M. Abbas a plaidé en insistant sur le fait qu’il n’était pas coupable des accusations. Dans les documents, il a accepté d’aller en procès avec son avocat, Vicki Podberesky, une des meilleures avocates de Californie.

Mme Podberesky sera assistée par Gal Pissetzky, un avocat basé à Chicago apparaissant pro hac vice parce qu’il n’est pas autorisé à exercer en dehors de Chicago.

Néanmoins, il a plaidé qu’il devrait être poursuivi avec plainte et non mise en accusation. C’est ce qu’il a fait en déposant une renonciation à l’acte d’accusation acceptée par le tribunal.

Sa décision d’opter pour une plainte pourrait être corroborée par la critique selon laquelle le grand jury est facilement manipulé par le procureur, sapant son objectivité et son équité.

Hushpuppi et son conseil, Mme Podberesky, doivent comparaître devant le juge de district Otis D. Wright II à 9 heures le 13 octobre.

S’il est reconnu coupable, Hushpuppi pourrait passer les 20 prochaines années dans la prison fédérale américaine.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page