« La France devrait faire face à des crimes en Afrique », dixit le porte-parole turc

0

Les autorités françaises doivent faire face aux violations des droits de l’homme et aux assassinats auxquels elles ont participé, du Cameroun à l’Algérie, selon le porte-parole du parti au pouvoir en Turquie.

« Faire face à l’histoire est essentiel pour la France », a récemment déclaré Omer Celik aux journalistes à l’issue d’une réunion du comité exécutif central de son parti au pouvoir, le Parti Justice et Développement (AK).

Publicité

« Ce que la France devrait faire face judiciairement, du Cameroun à l’Algérie, sont les actes de violations des droits de l’homme et les meurtres commis par les autorités françaises.

Ce qui est tragique, c’est que le président français parle de faire face à l’histoire. Faire face à l’histoire doit être un terme utilisé dans un autre sens pour la France », a-t-il ajouté.

La sortie du porte-parole turc faisait suite à une déclaration d’Emmanuel Macron. Dans un tweet, le chef de l’Etat français avait annoncé qu’il entamerait en avril prochain, un périple pour commémorer le génocide arménien.

Le génocide arménien de 1915 attribué à la Turquie a toujours été une question sensible. Plusieurs pays occidentaux, y compris la France, ont déclaré que ce massacre était un génocide, provoquant à chaque fois la colère de la Turquie.

Ankara a proposé à plusieurs reprises la création d’une commission mixte composée d’historiens de Turquie et d’Arménie et d’experts internationaux pour traiter cette question.

Crédit photo : aa

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X