À la UnePeople

La mère de Shatta Wale l’accuse de la négliger

La mère de Shatta Wale l'accuse de la négliger

Madame Evelyn, la mère du célèbre artiste ghanéen de dancehall Shatta Wale, a publiquement accusé son fils de négligence dans une vidéo déchirante qui a récemment fait surface sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo poignante, Madame Evelyn révèle qu’elle n’a ni vu ni parlé à son fils célèbre au cours des dix dernières années. La mère malade a partagé les graves défis auxquels elle a été confrontée au fil des ans, notamment la détérioration significative de sa santé, qui la laisse dans un besoin urgent d’aide financière.

5

Autrefois dynamique, Madame Evelyn explique comment la pauvreté et l’incapacité de se procurer les médicaments essentiels ont accéléré son vieillissement. Elle souligne l’urgence de son état, précisant que sans les soins médicaux nécessaires, sa santé continue de se détériorer rapidement.

Son appel sincère a touché de nombreuses personnes, suscitant une vague de soutien de la part du public. De nombreux fans de Shatta Wale ont exprimé leur choc et leur déception face à cette situation, exhortant le musicien à tendre la main et à soutenir sa mère.

En réponse, le hashtag #SupportMadamEvelyn a commencé à être tendance sur les réseaux sociaux, les Ghanéens se mobilisant pour offrir assistance et soutien à Madame Evelyn. Les appels à l’aide se multiplient, reflétant la profonde empathie et la solidarité de la communauté envers cette mère en détresse.

Alors que la vidéo continue de circuler, beaucoup espèrent que Shatta Wale répondra à cet appel et prendra les mesures nécessaires pour améliorer la situation de sa mère.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page