AfriqueSantéSociété
A la Une

La polio officiellement éradiquée du continent africain, selon l’OMS

Personne ne connaîtra jamais l’identité des milliers d’enfants africains qui n’ont pas été tués ou paralysés par la polio cette année. Plusieurs critiques ont indiqué que de nombreux enfants africains ont souffert de la maladie pendant plusieurs années.

Au contraire, aucun enfant africain n’a été victime de la polio cette année, l’année dernière ou l’année précédente.

C’est en 2016 que le dernier cas de poliomyélite sauvage en circulation a été signalé au Nigeria , dernier des 54 pays du continent africain où la maladie était endémique.

Publicité

Et avec une période d’attente de plusieurs années requises maintenant écoulées sans plus de cas, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré mardi officiellement que toute l’Afrique est exempte de polio.

Une maladie qui, aussi récemment qu’à la fin des années 1980, était endémique dans 125 pays, rendant 350000 enfants malades par an, a maintenant échoué dans seulement deux endroits restants, le Pakistan et l’Afghanistan, où il y a eu 102 cas collectés jusqu’à présent en 2020.  

C’est 102 de trop, mais on ne peut nier la portée de l’annonce de l’OMS.  

« La victoire d’aujourd’hui sur le poliovirus sauvage dans la région africaine témoigne de ce qui peut arriver lorsque des partenaires de divers secteurs unissent leurs forces pour atteindre un objectif majeur de santé mondiale », a déclaré John Hewko, secrétaire général et PDG du Rotary International.  «[C’est] quelque chose auquel le monde peut et devrait aspirer en ces temps turbulents.»

C’est le Rotary, une organisation internationale de services à but non lucratif, qui a lancé la phase finale de la polio en 1988 avec le lancement de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite (GPEI).

Ce programme visait à tirer parti du pouvoir des 35 000 clubs et des 1,22 million de membres du Rotary dans 200 pays et territoires à travers le monde pour faire de la polio la deuxième maladie humaine – après la variole – à être poussée au bord de l’extinction.

Le travail a été facilité par les partenaires immédiatement attirés par le Rotary : l’OMS, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et l’UNICEF.

La Fondation Bill et Melinda Gates s’est jointe en 2007, suivie par Gavi, l’Alliance du Vaccin, l’année dernière.  

Cette initiative de 32 ans a dépendu de bénévoles et de dons caritatifs, qui ont produit ensemble une armée de 20 millions de travailleurs sur le terrain administrant des vaccins à plus de 2,5 milliards d’enfants pour un coût de 17 milliards de dollars.  

Certains pays étaient plus légers que d’autres. Aux États-Unis, la maladie a été éradiquée en 1979, bien avant même que l’IMEP ne commence ses travaux. D’autres pays ont suivi : en 1994, les Amériques ont été déclarées exemptes de polio. L’Europe dans son ensemble a obtenu un bilan de santé impeccable en 2002, lorsque les 53 pays de la région européenne désignée par l’OMS ont été déclarés indemnes du virus.

Publicité 2

Des efforts massifs de vaccination ont commencé en Inde en 1997, qui a éradiqué le virus en 2014. Mais l’Afrique, avec sa vaste étendue de populations villageoises, ses longues distances vers les hôpitaux urbains, ses infrastructures inégales comme des routes adéquates et des «chaînes du froid» fiables – des réseaux de transport réfrigérés pour maintenir les vaccins viables — allait toujours présenter des défis particuliers.

En 1996, alors que le décompte des cas sur le continent atteignait régulièrement 75 000 victimes chaque année, le président sud-africain Nelson Mandela s’est associé au Rotary pour lancer la campagne «Kick Polio Out of Africa», et le groupe s’est précipité rapidement – ou aussi vite que possible avec  tant d’enfants à vacciner sur un si vaste territoire.

En 2000, les premières campagnes synchronisées ont commencé dans 17 pays, 76 millions d’enfants étant vaccinés par des dizaines de milliers de volontaires.  Le travail s’est étendu sur tout le continent à partir de là, y compris une poussée particulièrement forte de 2008 à 2010, lorsqu’une épidémie dans 24 pays d’Afrique occidentale et centrale a été contrée par une vaccination multinationale à grande échelle de 85 millions d’enfants.

L’année dernière, à l’occasion de la Journée mondiale contre la poliomyélite, une commission indépendante d’experts a conclu que le poliovirus sauvage de type 3 (PVS3) a été éradiqué dans le monde. Après l’éradication de la variole et du poliovirus sauvage de type 2, cette nouvelle représente un accomplissement historique pour l’humanité.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page