DiversSociété

“La sorcellerie est un mythe, elle n’existe pas”, dixit des militants nigérians

Un groupe, Advocacy for Alleged Witches (AFAW) a déclaré que la sorcellerie n’existe pas et que le concept est un mythe.

Dans une interview accordée à PM News, le chef du groupe, Leo Igwe, a déclaré que le fait de tuer des femmes et des enfants soupçonnés d’être des sorcières est barbare et doit être arrêté. Il ajoute que la sorcellerie et d’autres formes de méfaits qui auraient été causés par des activités occultes sont fondées sur le ouï-dire et la désinformation, la panique et les angoisses, la peur et la superstition.

Publicité

 «L’AFAW utilise une approche laïque, humaniste, sceptique et des droits humains pour examiner les récits de sorcellerie et lutter contre les abus qui y sont liés. Notre campagne est fondée sur les principes selon lesquels la sorcellerie est un mythe et un crime imaginaire que personne ne commet.”

«Il est fondé sur les principes selon lesquels les attributions ou les dommages causés par des moyens occultes sont basés sur le ouï-dire et la désinformation, la panique et les angoisses, la peur et la superstition.”

«La persécution des sorcières, les meurtres et les procès sont des formes de violations des droits de l’homme qui ne devraient pas être tolérées au nom de la religion, de la culture ou de la tradition. J’exhorte tous les Africains et les non Africains, y compris tous les Africains de la diaspora à unir leurs efforts pour atteindre cet objectif important », a déclaré Igwe.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer