Inspiration

« L’amour c’est l’amour, peu importe la couleur de la peau ». Une noire adopte trois enfants blancs (photos)

Treka Engleman, une noire américaine, a une histoire incroyablement inspirante sur la façon dont elle est devenue la mère adoptive de trois enfants blancs.

Son rêve de devenir mère adoptive a été réalisée et elle se soucie moins de ce que les gens pensent d’elle et ses enfants.

Publicité
« L'amour c’est l'amour, peu importe la couleur de la peau ». Une noire adopte trois enfants blancs (photos)

« Oui, j’ai eu ma part de regards sidérés pendant que nous étions en public, mais nous ne sommes pas dérangés. On me demande souvent si je fais du baby-sitting et je réponds que non, ce sont mes enfants. Je ne dis jamais « mes enfants adoptifs, mais mes enfants. Parce que c’est ce qu’ils sont et  c’est ce qu’ils seront toujours », a-t-elle lors de l’émission Love What Matters

Âgée de 30 ans et célibataire, Treka Engleman, professeure de mathématiques au collège est désormais mère de trois enfants blancs. Malgré les critiques, l’amour, dit-elle ne connaît pas la couleur. « L’amour c’est l’amour, peu importe la couleur. »

« L'amour c’est l'amour, peu importe la couleur de la peau ». Une noire adopte trois enfants blancs (photos)

Son voyage difficile pour devenir mère de ses trois enfants a commencé en août 2016 lorsqu’elle a contacté l’orphelinat St Joseph.

« Entendre les histoires de certains enfants qui sont placés en famille d’accueil m’a fait pleurer et m’a brisé le cœur. Je veux dire, j’ai perdu ma mère quand j’étais jeune, mais je ne pouvais pas imaginer être sans ma famille. À ce moment-là, je voulais accueillir tous les enfants que je pouvais. »

« Un jour, j’ai décidé d’appeler mon avocate et je lui ai dit que j’envisageais d’adopter un enfant. J’étais loin de me douter que le lendemain, je recevrais un appel téléphonique ! ‘Nous avons un enfant de cinq jours qui a besoin d’une maison’. Je me suis dit : ‘Quel âge ? Elle m’a donné un peu de contexte et je ne pouvais pas dire non. Je lui ai dit oui, oui, oui il peut venir chez moi. Le 8 décembre 2016, Elijah Lee Hill est venu chez moi. Mon cœur s’est immédiatement arrêté quand ils ont amené ce tout petit bébé dans ma maison. Il s’est avéré qu’il était mon premier enfant, pas mon dernier ! »

Publicité 2

« L'amour c’est l'amour, peu importe la couleur de la peau ». Une noire adopte trois enfants blancs (photos)

L’année suivante, le 10 mai 2017, elle a adopté l’une des deux sœurs Alexis Bowman, maintenant âgée de 13 ans, puis le 16 mars 2018, elle a adopté sa sœur Mercedes, maintenant âgée de 16 ans. Le bébé Elijah a déjà trois ans et ils forment une famille heureuse.

Crédit photo : facetofaceafrica

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer