Politique

L’armée apporte un démenti sur le présumé Coup d’Etat au Zimbabwe

Ce mercredi 15 novembre dans la matinée, les officiers ont démenti à la télévision publique zimbabwéenne l’avènement d’un coup d’Etat dans le pays. Quelques militaires avaient pris possession du siège de la radiotélévision publique ZBC. Dans le message lu à la télévision nationale, le général Sibusiso Moyo a indiqué que l’armée ne faisait que « viser les criminels qui l’entourent ». « Dès que notre mission sera accomplie, nous nous attendons à ce que la situation retourne à la normale ».

Profitant de cette occasion, les militaires ont fait savoir que Robert Mugabe était sain et sauf pendant les échanges de tirs qui ont eu lieu dans la capitale, dans la nuit de mardi à mercredi près de la résidence privée du chef de l’Etat dans la capitale Harare, comme le rapporte un témoin à l’Agence France-Presse.

Publicité

« Nous assurons à la Nation que son Excellence le président (…) et sa famille sont sains et saufs et que leur sécurité est garantie », a-t-il fait savoir.

Il faut dire c’est depuis 1980 que Robert Mugabe règne en Maître absolu au Zimbabwe. Ägé aujourd’hui de 93 ans, il compte toujours se maintenir au pouvoir. Depuis lundi dernier, Robert Mugabe se livre à un bras de fer sans précédent avec  le chef de l’armée  en raison de sa décision de limoger le vice-président Mnangagwa. L’armée pourrait «intervenir» si cette «purge» ne cessait pas au sein du parti présidentiel, avait mis en garde devant la presse le chef d’état-major, le général Constantino Chiwenga.

Dans un communiqué publié tard mardi soir, l’ambassade des Etats-Unis au Zimbabwe avait recommandé à ses ressortissants de rester chez eux « à l’abri » en raison des « incertitudes politiques ».

 

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer