ShowbizSport

Ghana: un célèbre chanteur détruit sa voiture après la mort de Kobe Bryant

L’icône du Dancehall du Ghana, Shatta Wale, a déclaré qu’il avait détruit sa voiture après avoir appris la mort de la star du basket-ball Kobe Bryant et de sa fille Gianna Maria-Onore.

Selon lui, il a endommagé le pare-brise de sa Dodge Charger d’une valeur de 70 000 $ parce qu’il estimait qu’il ne pouvait pas envoyer ses richesses avec lui à sa mort un jour.

Publicité
Ghana: un célèbre chanteur détruit sa voiture après la mort de Kobe Bryant

Dans une série de publications sur Instagram, Shatta Wale a pleuré la mort de l’icône du basket-ball Kobe Bryant, exprimant à quel point il était dévasté par la nouvelle.

Dans les messages, Shatta Wale a laissé entendre que la nouvelle du décès de Bryant l’avait mis en colère, c’est pourquoi il a détruit sa voiture bien qu’elle ait été filmée dans le cadre de cascades de tournage de clips vidéo.

Ghana: un célèbre chanteur détruit sa voiture après la mort de Kobe Bryant

Selon le hitmaker, il a été inspiré par Kobe Bryant en grandissant et c’est pourquoi il est si bon en basket-ball.

Voir ses posts ci-dessous

«moi jouant au basket-ball c’était à cause de cette grande légende ..RIP #Kobe

Ghana: un célèbre chanteur détruit sa voiture après la mort de Kobe Bryant

“nous n’emporterons tout cela nulle part”
RIP #kobe #LEGEND

Ghana: un célèbre chanteur détruit sa voiture après la mort de Kobe Bryant

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer