À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Laurent Gbagbo parle de Simone et du nouveau parti : « Moi, j’avance »

Laurent Gbagbo, gêné aux entournures, s’est pour la première fois prononcé sur le cas Simone Gbagbo. Interrogé sur l’absence de son épouse à la création de son nouveau parti, Gbagbo parle. Mais on voit bien que le malaise est profond. La rupture politique entre les deux fondateurs du Front Populaire Ivoirien est consommée. On ne peut plus recoller les morceaux.

Laurent Gbagbo sait qu’il ne peut pas échapper à la question Simone Gbagbo. Y répondre dans les jours à venir déterminera sa posture. Il est attendu sur la question. L’absence de Simone Gbagbo lors du Congrès du nouveau parti dédié à Gbagbo a fait jaser. Même si cela était prévisible. L’ex-première dame n’entend pas se rendre dans un lieu où elle compte de nombreux ennemis dont peut-être son époux Laurent Gbagbo.

Publicité

« Posez-lui la question. Posez-lui la question. Moi je vais, j’avance. Je vais devant. Un parti, c’est ainsi fait. Appartient au parti, celui qui y adhère(…) on espère que tout le monde adhérera, on espère toujours », déclare Laurent Gbagbo au journaliste de France 24, sur la question de l’absence de Simone Gbagbo. C’est la première prise de parole de Laurent Gbagbo sur le cas de Simone Gbagbo.

Mais, dans le propos et la gestuelle de Laurent Gbagbo, le malaise se lit et il se sent. On a pas besoin de faire Sciences Po pour savoir que cette question va plomber Gbagbo. En tout cas, il s’agit d’un vrai talon d’Achille pour le nouveau président du nouveau parti ivoirien, le PPA-CI. Simone Gbagbo n’entre pas dans ce parti. Pour le moment. Actuellement, ce n’est pas sa préoccupation première.

Publicité 2

Lire aussi: Guinée/ Un faux frère du Colonel Doumbouya arrêté pour escroquerie

Laurent Gbagbo et Simone Gbagbo sont séparés politiquement. A ce stade, rien les attire. Ils étaient opposés sur tout depuis octobre 2020. Simone Gbagbo avait récemment critiqué le peu de respect que les hommes de Laurent Gbagbo lui accordaient. Son nom était perdu dans une commission ben complexe et qui était censé réfléchir sur les textes du parti de Gbagbo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page