Showbiz
A la Une

“Le colorisme est la fille du racisme”, dixit Lupita Nyong’o

Lupita Nyong’o a déclaré à BBC Newsnight qu’elle a été une “victime du colorisme” lorsqu’elle était enfant et qu’elle “souhaitait avoir une peau différente”.

L’actrice primée aux Oscars, qui a joué dans des films tels que Black Panther et 12 Years a Slave, a grandi au Kenya avant de s’installer aux États-Unis.

Publicité

Elle a récemment accordé une interview à BBC Newsnight avant la sortie de son livre pour enfants, Sulwe, qui relate l’histoire d’une fille à la peau plus sombre que sa famille.

"Le colorisme est la fille du racisme", dixit Lupita Nyong'o

Lupita a confié à Emily Maitlis, de Newsnight: “J’ai grandi mal à l’aise à cause de la couleur de ma peau et parce que je me sentais comme si le monde autour de moi ne considérait que la peau plus claire.”

Elle a dit que sa sœur cadette, à la peau plus claire, était traitée de “belle” et “jolie”.

Et d’ajouter que le colorisme était “très lié au racisme” malgré le fait qu’elle l’ait expérimenté dans une société à prédominance noire comme le Kenya.

“Nous nous soumettons encore à ces notions de normes de beauté eurocentriques, qui ont ensuite une incidence sur la façon dont nous nous voyons entre nous”, a-t-elle déclaré.

L’actrice a déclaré avoir été mise en garde lors d’une audition qu’elle était “trop ​​sombre” pour la télévision.

Cependant, Nyong’o a déclaré que la relation avec sa peau était distincte de la relation avec sa race, selon BBC.

"Le colorisme est la fille du racisme", dixit Lupita Nyong'o

“La race est une construction très sociale, à laquelle je n’ai pas eu à attribuer quotidiennement en grandissant”, a-t-elle déclaré. “Même si je vivais du colorisme au Kenya, je ne savais pas que j’appartenais à une race appelée Black.”

Pub


 Elle soutient que cela avait changé quand elle a déménagé aux États-Unis, “parce que tout à coup le terme noir m’a été attribuée et cela signifiait certaines choses auxquelles je n’étais pas habituées.”

Bien qu’elle l’ait vécue dans une société à prédominance noire comme le Kenya. Assumant néanmoins son teint noir, elle est parvenue à l’imposer comme une marque déposée au point d’être désignée en 2014 par le magazine People, « Plus belle femme du monde ».

"Le colorisme est la fille du racisme", dixit Lupita Nyong'o

Le colorisme est un préjugé à l’encontre des personnes qui ont un teint plus foncé ou un traitement préférentiel pour les personnes de la même race mais à la peau plus claire.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer