Burkina Faso

Lutte contre le terrorisme au Burkina Faso: le conseil de Djibril Bassolé depuis sa cellule

Suite à la récente attaque terroriste qui a frappé le Burkina Faso le 13 Août dernier, plusieurs personnalités du  Faso, même celles qui sont actuellement en prison ne sont pas restées insensibles à cet attentat. C’est le cas de Djibril Bassolé, l’ancien chef de la diplomatie burkinabé sous l’ère Compaoré.

Depuis la maison d’arrêt et de correction des armées où il est détenu dans le cadre d’un putsch manqué, Djibril Bassolé a adressé une lettre au peuple burkinabè et aux familles si durement  éprouvées à qui il n’a pas manqué d’exprimer toute sa solidarité et sa compassion.

5

« Je présente mes condoléances les plus émues aux familles des personnes qui ont trouvé la mort, victimes de l’agression ignoble de ce 13 Août sur l’avenue Kwamé Nkrumah à Ouagadougou« , a écrit M. Bassolé.

« Je souhaite des soins appropriés et un prompt rétablissement à tous ceux qui ont été blessés. J’exprime aussi toute ma compassion au peuple du Burkina Faso qui vient encore une fois d’être durement éprouvé par une attaque terroriste extrêmement violente et inhumaine« , a-t-il poursuivi.

Il a tenu par ailleurs à adresser des félicitations aux forces de sécurité du Burkina et à leur prodiguer un conseil en vue de les amener à mieux lutter contre le terrorisme.


1

Djibril Bassolé recommande aux autorités militaires de mettre l’accent sur le renseignement et les dispositions sécuritaires. Pour lui c’est un moyen efficace dans la lutte contre le terrorisme.

« A nos Forces de sécurité publique, j’adresse mes félicitations pour la promptitude de leurs réactions et je les encourage à acquérir les moyens qui leur permettront de mettre un accent particulier sur le renseignement et les dispositions préventives« , a-t-il conseillé.

D’après lui, « c’est à ce prix qu’elles parviendront à protéger efficacement les habitants du Burkina Faso des agressions surprises et meurtrières liées au terrorisme et à la grande criminalité transfrontalière« .
Djibril Bassolé souhaite enfin que « le Tout Puissant nous vienne en aide afin que nos entreprises et nos efforts en faveur de la préservation d’un environnement de paix et de sûreté prospèrent« .

Rappelons que l’attaque terroriste avait été menée dimanche par un commando et deux assaillants. Il avait fait 18 morts dont 8 burkinabé.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page