Uncategorized

Cameroun: Le corps de l’évêque de Bafia enfin retrouvé

Il y a quelques heures, le corps de Monseigneur Jean Marie Benoit Balla a enfin été retrouvé, et ce trois jours après la disparition du prélat. Ce sont nos confrères de la radio Equinoxe qui ont relayé cette information transmise par Guy Zogo, leur correspondant qui se trouvait bel et bien sur le Pont d’Ebebda, le lieu où la dépouille du défunt évêque a été sorti de l’eau.

C’était devant un parterre de hautes personnalités, parmi lesquelles, le préfet du département du Mbam et Inoubou, le nonce apostolique, le président de la conférence épiscopale, et l’archevêque de Yaoundé, que la dépouille de Monseigneur Jean Marie Benoit Balla a été sortie des eaux de la Sanaga. Notre source indique que c’est un pêcheur du nom d’Ali qui a fait la découverte macabre avant de donner l’alerte aux agents de la marine nationale ainsi qu’aux sapeurs pompiers.

Publicité

Quelques temps après, les hommes en tenue se sont rendus sur les lieux pour les constats d’usage, et pour retirer le corps sans vie du prélat des eaux. L’on indique que le corps du défunt évêque se trouvait à une distance deux kilomètres du pont d’Ebebda. Selon les premiers commentaires, l’homme de Dieu aurait bel et bien décidé d’abréger ses jours sur terre.

La principale question qui est sur toutes les lèvres est celle de savoir ce qui a pu bien pousser un homme de Dieu, une autorité religieuse et morale au suicide? Certains observateurs avertis estiment qu’ il serait mieux indiqué d’éviter toutes déclarations et d’attendre les résultats des enquêtes.

Publicité 2


Un décès qui vient plonger l’Eglise Catholique romaine dans la tourmente, une fois de plus. Lorsque Guy Zogo quittait le pont d’Ebebda, c’est un important nombre de fidèles du diocèse de Bafia qui se montraient inconsolables.

L’on se souvient que la voiture de Monseigneur Jean-Marie Balla avait été retrouvée le mercredi 31 mai en début d’après-midi, sur le pont d’Ebebda (à 78Km de la capitale politique Yaoundé). Les pièces d’identité de l’homme de Dieu, ainsi qu’un mot qu’il aurait écrit, ont été retrouvés dans sa voiture. Sur cette note, l’homme de Dieu indique qu’il se trouve “dans l’eau” sous le pont, sur la Sanaga. Aujourd’hui, cette note trouvée dans la voiture aurait confirmé l’acte du prélat.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Être dans l’eau peut être une expression, à la place d’une information. BON DIEU!!! Y trouver une justification d’un acte supposé… très franchement… Je pense que s’il avait dit dans le genre, JE SUIS DANS LA MERDE, vous seriez allé le chercher dans les égouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer