À la Une Société USA

Le détenu qui a poign.ardé l’assa.ssin de George Floyd, Derek Chauvin, 22 fois en prison donne ses raisons

Le détenu qui a poignardé l’ancien officier de Minneapolis Derek Chauvin en prison l’a fait 22 fois, a-t-on appris.

 

L’ancien membre de la mafia mexicaine John Turscak, 52 ans, a poignardé Chauvin dans une prison fédérale de Tucson et a déclaré qu’il l’aurait tué si les agents pénitentiaires n’avaient pas réagi aussi rapidement, ont indiqué les procureurs.

 

Il a délibérément attaqué le 24 novembre, le jour du Black Friday, en guise de lien symbolique avec le mouvement Black Lives Matter, selon les enquêteurs.

 

Il est désormais accusé de tentative de meurtre, de voies de fait avec intention de commettre un meurtre, de voies de fait avec une arme dangereuse et de voies de fait ayant entraîné des blessures corporelles.

 

Turscak – qui purge une peine de 30 ans de prison pour des crimes commis alors qu’il travaillait comme informateur du FBI – a déclaré qu’il avait pensé à poignarder l’ex-flic reconnu coupable du meurtre de George Floyd en s’agenouillant sur son cou lors de son arrestation des mois avant l’acte.

 


Turscak a attaqué Chauvin avec un « couteau improvisé » avec « l’intention de causer des blessures corporelles » et de « commettre un meurtre », selon la plainte pénale.

 

Il a déclaré aux enquêteurs qu’il avait choisi le Black Friday pour son attaque parce que c’était « symbolique du mouvement Black Lives Matter et du symbole de la « Main noire » associé à l’organisation criminelle de la mafia mexicaine », selon les agents du FBI qui l’ont interrogé le 26 novembre.

L’attaque contre le policier en disgrâce a eu lieu vers 12h30 le 24 novembre à l’intérieur de la bibliothèque juridique de l’établissement. Les agents ont utilisé du gaz poivré pour maîtriser Turscak. 
Chauvin, qui purge une peine de 22 ans de prison pour la mort de Floyd, a été transporté à l’hôpital pour un « traitement médical d’urgence », après que les employés ont dû lui appliquer des « mesures de sauvetage ». 
Turscak a renoncé à ses droits Miranda pour son entretien avec le FBI, où il a nié avoir eu l’intention de tuer Chauvin. 
L’avocat du criminel n’a pas été répertorié, bien qu’il se soit représenté lui-même à plusieurs reprises.
Il a depuis été transféré dans un établissement fédéral adjacent, où il demeure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *