Société
A la Une

Le mot « Pandémie » nommé mot de l’année 2020

Dans ce qui aurait été impensable il y a un an à ce qui semble être un choix assez évident maintenant, Merriam-Webster a annoncé lundi que son mot de l’année était «pandémie» .

«Parfois, un seul mot définit une époque, et il est normal que dans cette année exceptionnelle – et exceptionnellement difficile -, un seul mot soit immédiatement apparu lorsque nous avons examiné les données qui déterminent ce que sera notre mot de l’année.» , a déclaré Merriam-Webster dans son annonce.

Publicité

Selon la société d’édition, le premier grand pic de personnes recherchant le mot «pandémie» s’est produit le 3 février – le même jour que le premier patient COVID-19 a été libéré d’un hôpital de Seattle aux USA – lorsque la recherche du mot a explosé à 1 621% de plus relativement à la même période l’année précédente.

Cependant, selon Merriam-Webster, la recherche du mot prenait de l’ascension lentement depuis le 20 janvier – le même jour que le premier cas positif de COVID-19 s’est produit aux États-Unis.

«Les gens prêtaient clairement attention aux nouvelles et aux premières descriptions de la nature de cette maladie», a déclaré la société d’édition. « Ce pic initial de recherches en février ne s’est pas effondré – il a augmenté. Début mars, le mot était recherché en moyenne de 4000% par rapport aux niveaux de 2019. Alors que la couverture médiatique se poursuivait, l’alarme du public augmentait ».

La société a déclaré que le plus grand pic de recherche du mot «pandémie» s’est produit – peut-être sans surprise – le 11 mars, lorsque l’Organisation mondiale de la santé a officiellement déclaré que «la COVID-19 peut être qualifiée de pandémie». L’augmentation ce jour-là était de 115806% supérieure à celle du même jour en 2019.

Merriam-Webster définit la «pandémie» comme «une épidémie d’une maladie qui survient sur une vaste zone géographique (telle que plusieurs pays ou continents) et affecte généralement une proportion importante de la population.»

Publicité 2

«Ce fut une année pas comme les autres et la pandémie est le mot qui a relié l’urgence médicale mondiale à la réponse politique et à notre expérience personnelle de tout cela», a déclaré Merriam-Webster.

Bien que «pandémie» ait pu être nommée le mot de l’année, il y avait beaucoup d’autres mots qui ont vu d’énormes pics de recherches tout au long de l’année, ce que Meriam-Webster a également reconnu.

Les autres mots dans le top 10 étaient coronavirus, mamba – qui a vu une poussée après la mort de Kobe Bryant, quarantaine, icône, asymptomatique, irréfléchie – qui a augmenté après la mort de John Lewis en July et Ruth Bader Ginsburg en septembre, et – le dernier mais pas le moindre – malarkey.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page