Afrique
A la Une

Zambie: le président réduit son salaire ainsi que celui des ministres pour économiser des fonds pour les Zambiens

Le Président Edgar Lungu a réduit son salaire et celui des ministres et autres hauts fonctionnaires de 15 à 20 % avec effet immédiat.

Cette décision, selon le chef de l’État, vise à amortir l’impact de la hausse des prix du carburant et des tarifs de l’électricité sur les Zambiens.

« J’ai décidé de réduire les salaires des fonctionnaires hautement rémunérés pour atténuer l’impact de la hausse des prix du carburant et des tarifs de l’électricité sur les personnes vulnérables. Les réductions commencent avec moi en tant que Président et les ministres de mon Cabinet avec effet immédiat. J’ai également demandé au Secrétaire du Cabinet de partager cette directive à tous les fonctionnaires non syndiqués, y compris les cadres parapublics », a déclaré le Président Lungu.

Assurant qu’il comprend parfaitement les difficultés que le peuple zambien traverse, il a déclaré qu’il  reste optimiste quant à la reprise de l’économie en 2020 grâce aux mesures mises en place par son gouvernement, notamment la mise en œuvre de mesures de réduction des coûts liés aux déplacements des hauts fonctionnaires et la protection des personnes vulnérables par le biais d’une affectation des ressources aux secteurs sociaux.

« Les fonctionnaires avec des salaires les plus élevés verront une réduction de 20 % tandis que ceux du milieu verront le leur réduit de 15 % et ceux du bas de l’échelle de 10 %. Au vue de l’augmentation des prix des deux produits de base qui étaient inévitables, le peuple zambien avait besoin d’un coussin, d’où ma directive. L’argent mobilisé grâce à cette décision servira à atténuer l’impact que l’augmentation aura sur la population. J’ai montré la voie et ceux qui sont prêts à travailler avec moi doivent être prêts à faire des sacrifices. Que Dieu bénisse la Zambie », a-t-il souligné.

Crédit photo : newscentral

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. L’Afrique a besoin de dirigeants pareil, pret à se sacrifier pour la cause du peuple et non pour leurs propres causes.

    1. Effectivement, leurs salaires sont anecdotiques par rapport aux revenus issus de la corruption… Je ne vois pas comment baisser le salaires d une poignée de fonctionnaires fera baisser réellement le prix des matières premières pour des millions de zambiens…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page