Afrique

Les puissances mondiales appellent à un cessez-le-feu immédiat en Libye

Les grandes puissances mondiales et régionales ont appelé les groupes belligérants en Libye à mettre fin à leurs combats sanglants, affirmant que l’effusion de sang aggrave ce qui est déjà une situation humanitaire catastrophique.

La France, la Grande-Bretagne, l’Égypte, les Émirats arabes unis, les États-Unis et l’Italie ont appelé mardi à une cessation immédiate des hostilités en Libye. Les six pays ont exprimé leur « profonde inquiétude » face à la violence dans la capitale Tripoli.

Publicité

Les six puissances « appellent à une désescalade immédiate et à l’arrêt des combats actuels, et appellent à un retour rapide au processus politique médié par l’ONU », précise une déclaration commune.

Les pays ont averti que les combats « ont alimenté une urgence humanitaire croissante », aggravant une crise avec les migrants, et ont exprimé la crainte que les extrémistes se développent dans le vide sécuritaire.

La Libye est en proie à une violente lutte pour le pouvoir depuis plusieurs années. La destitution et l’assassinat du dirigeant de longue date Muammar Kadhafi en 2011 ont plongé le pays dans le chaos, les milices rivales se disputant le pouvoir.

Tripoli est le théâtre d’intenses combats depuis avril, lorsque le général Khalifa Haftar et son armée nationale libyenne (LNA), qui contrôle une grande partie de l’est et du sud de la Libye, ont commencé leur offensive sur la capitale, qui est contrôlée par le gouvernement de l’Accord national (GAN).

Depuis lors, plus de 1 000 personnes ont été tuées à Tripoli et dans ses environs, et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 100 000 personnes ont fui la région.

Publicité 2


La détérioration de la situation humanitaire dans le pays a entraîné une augmentation du nombre de personnes fuyant pour se réfugier en Europe. En outre, la Libye est devenue un important point de passage pour les migrants et les réfugiés africains.

Crédit photo : globalnews

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer