Afrique

Libye: le fils de Kadhafi candidat à la présidence, les anciens du pays s’indignent, des manifestations éclatent

Les anciens de plusieurs villes ont appelé au boycott des élections présidentielles et des manifestants ont fermé les bureaux de vote dans l’ouest de la Libye lundi après que le fils de Kadhafi se soit inscrit comme candidat.

Saif al-Islam Kadhafi, dont les déplacements sont secrets depuis des années, est devenu dimanche le premier candidat de poids à s’inscrire pour le scrutin du 24 décembre.

Publicité

Mais un conseil influent d’anciens de Misrata a appelé au boycott des élections. Le conseil rejette « la candidature de ceux qui ont utilisé une force excessive contre le soulèvement du peuple libyen et qui font l’objet de mandats d’arrêt de la part des tribunaux libyens et de la Cour pénale internationale », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Ces anciens ont appelé les « patriotes libres » à protester contre la tenue de l’élection.

Un membre de la commission électorale, l’HNEC, a déclaré à l’AFP que « des habitants protestant contre la candidature de Saif al-Islam Kadhafi à l’élection présidentielle ont fermé plusieurs bureaux de vote » dans l’ouest du pays.

LIRE AUSSI: Saif al-Islam Kadhafi : Le fils de Kadhafi prend une importante décision politique

Crédit photo : onmanorama

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page