Afrique

Libye : L’ONU demande la fermeture des centres de détention des migrants

1

L’Organisation des nations unies a demandé la fermeture des centres de détention de migrants en Libye estimant qu’ils ne sont pas conformes aux normes.

Début juillet, près de 50 personnes ont été tuées dans une frappe aérienne dirigée contre un centre de détention à Tripoli, la capitale libyenne. Les victimes étaient pour la plupart des africains qui tentaient d’atteindre l’Europe.

Le Haut-Commissariat des Réfugiés a qualifié d’« affreux » les centres destinés à l’accueil des migrants en Libye. Il appelle donc à démanteler ces centres où se trouvent des milliers de migrants, afin de les aider à rentrer chez eux.

Quelque 120 migrants se trouvaient à l’intérieur d’un hangar du centre de détention de Tajoura, qui a été visé par une frappe aérienne le 3 juillet. Des femmes et des enfants faisaient partie de la cinquantaine de personnes tuées.

Sandra Kohet

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *