À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Mabri allume Alassane Ouattara : “Je me suis soustrait d’un combat qui s’inspire du faux …”

Albert Mabri Touakeusse, Président de l’UDPCI, parti fondé par feu le Général Robert Guéi, a expliqué les raisons de sa séparation avec le camp présidentiel et Alassane Ouattara. Pour lui, la lutte politique d’Alassane Ouattara est assise sur des leviers dangereux pour l’unité de la Côte d’ Ivoire.

Il a eu le courage politique de s’opposer en interne à Alassane Ouattara, jusqu’ à pousser le chef de l’État à le démettre de son poste de Ministre de l’Enseignement Supérieur. En fait, Mabri Touakeusse ne s’est jamais accommodé de la manière dont le choix d’ Amadou Gon Coulibaly avait été effectué comme candidat du RHDP. Dès lors, ce fut la rupture. Et aujourd’hui, c’est l’adversité.

Publicité

Mabri Touakeusse est revenu le 17 octobre sur l’une des raisons de sa colère. S’adressant à Alassane Ouattara qui s’apprête à battre campagne dans la région du Tonkpi dont il est le président du Conseil Général, le président de l’ UDPCI a déclaré:

“Mais vous devez faire campagne pour la Côte d’Ivoire du chaos et du recul démocratique. Et, vous le savez, c’est la raison de notre divorce. Je me suis soustrait d’un combat qui s’inspire du faux et déconstruit la Nation ivoirienne”.

Mabri qui dénonce le ” faux ” et la déconstruction de la Nation s’est désolé du fait que le Président Ouattara ait des idées de scinder la région du Tonkpi en deux. Cela en créant une énième région dans l’ouest montagneux.

Merci, M. le Président, d’annoncer à Man que vous allez créer, hors conseil des ministres, la Région du Nimba par la scission du Tonkpi”, s’est offusqué le dernier membre du RHDP à avoir quitté l’alliance créée à Paris en mai 2005.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page