France

France: Malgré l’intervention de la gendarmerie, un homme tue sa femme

Un homme de 51 ans, en fuite depuis le 6 avril et principal suspect de l’assassinat d’une femme à Vidauban dans le Var, a été interpellé aux Arcs lundi soir. Il aurait abattu son épouse alors qu’elle tentait de quitter son domicile. Un gendarme a été blessé lors de l’arrestation.

Alors qu’il menaçait sa femme avec un couteau, les gendarmes étaient intervenus une première fois, et avaient conseillé à la femme de quitter le domicile conjugal. Selon le quotidien Var Matin, le quinquagénaire est soupçonné d’avoir tué son épouse à Vidauban dans le Var par balles le week-end dernier.

Publicité

Son arrestation s’est déroulée à la suite d’une course-poursuite. Il a été aperçu sur Vidauban vers 19h au volant de son véhicule par un gendarme qui rentrait de son service. Celui-ci a immédiatement alerté ses collègues et un dispositif d’interception a été mis en place afin de mettre fin à la cavale du suspect.

Le procureur a expliqué à travers un communiqué que les gendarmes étaient intervenus une demi-heure avant pour des problèmes de voisinage et faits de violences. L’homme avait eu l’interdiction d’entrer en contact avec son épouse et autorisé à ne se rendre au domicile que pour les seuls besoins de son exercice professionnel.

C’est aux environs de 21h06, heure locale que l’homme est revenu avec une arme à feu. Il a atteint sa femme de plusieurs balles alors que cette dernière tentait de s’échapper.

Publicité 2

Les enquêteurs ont découvert à bord de sa voiture, une arme à feu chargée, de type pistolet automatique calibre 9 mm, ainsi que de nombreuses munitions. Ces indices criminels sont en cours d’exploitation.

Crédit photo: sud Ouest

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page