À la UneMaliPolitique

Mali / Le Colonel Goita organise un Conseil de défense extraordinaire et prend déjà des mesures

La junte malienne n’a pas peur des sanctions de la CEDEAO. Mieux, elle a élaboré une série de mesures pour montrer sa détermination. Le vendredi 14 janvier 2021, le Colonel Assimi Goita s’est réuni avec les plus hautes de son armée. Ensemble, ils ont validé le plan de riposte du Mali aux sanctions de la CEDEAO. L’une de ses mesures concerne l’aviation civile. Sur ce plan, le Mali ne badine pas…

Dans quelques jours, les compagnies aériennes, surtout celles de la CEDEAO, qui opère sur l’aéroport de Bamako devront se déterminer. Ou elles confirment la continuité de leurs activités, ou le Mali se verra dans l’obligation de prendre des mesures de rétorsion. Ce qu’annonce déjà le Ministère des Transports du Mali, après le Conseil de Défense extraordinaire.

En effet, selon un communiqué officiel, le Mali « invite toutes les compagnies aériennes à confirmer à l’Agence nationale de l’Aviation civile la continuité de leurs services dans 1 délai de 72h à compter du 15 Janvier. Passé ce délai, leurs créneaux horaires seront attribués à d’autres compagnies”, menacent les autorités maliennes. Le Mali n’entend pas plier l’échine face à la CEDEAO et bombe le torse.

Le Colonel Assimi Goita et ses hommes sont prêts à l’affrontement. Même s’ils se disent ouverts à toutes les initiatives de dialogue, les militaires maliens ne font pas profil bas devant la CEDEAO. D’ailleurs, ils ont appelé les Maliens à manifester ce vendredi. Une manifestation nationale pour apporter un soutien populaire à la junte qui en a vraiment besoin, dans cette passe. Les jours à venir, les militaires vont dérouler leur plan de riposte aux sanctions.

Lire aussi: Guillaume Soro demande à Macky Sall et Buhari de renouer le dialogue avec le Mali

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page