À la UneMaliNewsPolitique

Mali/ Le gouvernement de transition expulse le représentant de la CEDEAO

Le représentant spécial  de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Mali dispose de 72 heures pour quitter le territoire national.

Le burkinabè Hamidou Boly n’est plus désiré sur le sol malien. La décision a été prise par le gouvernement de transition. C’est à la télévision nationale, ce lundi 25 octobre 2021, que la mesure a été rendue publique.

Publicité

Le gouvernement malien a déclaré Hamidou Boly “persona non grata ». Il lui est reproché notamment des « agissements incompatibles » avec son statut de diplomate. Le texte ne donne pas de plus amples détails sur les reproches faits au représentant de la CEDEAO.

« Le gouvernement de la République du Mali a décidé de déclarer persona non grata le représentant spécial de la CEDEAO au Mali, au vu de ses agissements incompatibles avec son statut », indique un communiqué. Le gouvernement de transition malien donne un délai de « 72 heures », soit trois jours, au diplomate pour quitter le pays.

lire aussi : Atelier d’échanges sur les futures interventions de l’UE en RDC : le discours du ministre des Finances Nicolas KAZADI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page