Monde

Mali : les forces françaises tuent le chef d’Al-Qaida au Maghreb islamique

De nationalité algérienne, Abdelmalek Droukdal était le chef historique du djihad au Maghreb. Il était par ailleurs le mentor de plusieurs groupes djihadistes sahéliens. Comme l’a annoncé Florence Parly, c’est jeudi dernier qu’il a été tué à Talhandak, au nord-ouest de la ville malienne de Tessalit près de la frontière algérienne.

Publicité

Plusieurs de ses proches collaborateurs” ont également été “neutralisés”, a assuré la ministre, Florence Parly, sur Twitter, sans plus de détails. 

Pour l’armée française, c’est une grande victoire au Sahel.

Abdelmalek Droukdal, membre du comité directeur d’Al-Qaida, commandait l’ensemble des groupes qaïdistes d’Afrique du Nord et de la bande sahélienne, dont le JNIM, l’un des principaux groupes terroristes actifs au Sahel“, dirigé par le touareg malien Iyad Ag Ghaly, selon la ministre. 

Crédit photo: Le Monde

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button