Politique

Marine Le Pen cache son téléphone dans son soutien gorge pour éviter que la police le voit

Le quotidien l’Express révèle que Marine Le Pen a défié la police en rangeant son téléphone portable dans son soutien-gorge pendant la perquisition du siège de son parti.

L’affaire remonte au 17février dernier à Nanterre au siège du Front National où Marine Le Pen photographie les policiers en train de perquisitionner les lieux. En effet, la justice mène des enquêtes sur une possible fraude des assistants d’élus du Front National qui auraient été payés par le parlement européen  pour travailler pour le parti d’extrême droite.

Publicité

Bravant l’autorité policière, Marine Le Pen sort alors son téléphone et immortalise le travail des enquêteurs. Priée de le garder, la présidente du FN aurait ostensiblement rangé l’objet dans son soutien-gorge « en incitant  les enquêteurs, sur un ton provocateur, à venir le chercher », détaille l’Express.

« L’incident en est resté là », conclut le magazine.

Qu’en pensez-vous ?

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page