Afrique
A la Une

Maroc: Polémique autour d’une décision ”raciste” qui touche les Noirs

Une décision jugée raciste suscite depuis quelques jours des vagues de commentaires sur les réseaux sociaux. Si l’on s’en tient à la petite note qu’une compagnie de transport au Maroc vient de distribuer dans tous les artères des différentes villes du pays, il est désormais interdit de vendre les billets aux Africains noirs se trouvant en terre marocaine et qui sont dans une situation irrégulière.

Cela voudrait dire qu’il est désormais interdit de vendre un ticket de bus aux migrants n’ayant pas régularisé leur situation.

Publicité

Une manière pour cette compagnie de transport d’apporter sa pierre à la lutte contre l’immigration clandestine. Mais il est à noter que cette décision a été largement critiquée sur les réseaux au point où elle est même qualifiée de décision raciste.

C’est en début de semaine qu’un migrant originaire d’Afrique subsaharienne a filmé la note qui fait tant polémique. Son but était de dénoncer le traitement infligé aux migrants par les autorités marocaines.

D’après le site Yabiladi, c’est le préfet de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra (sud) qui a demandé à la Direction régionale du transport locale d’agir ainsi. La décision vise spécifiquement à ne pas vendre les tickets aux noirs. Une décision dénoncée par une Congolaise qui a préféré garder l’anonymat afin de ne pas se faire remarquer et d’éviter de graves représailles.

Sachant que les noirs ne sont pas les seules personnes à immigrer, les autorités doivent lutter contre l’immigration clandestine et appliquer les mêmes restrictions tous les migrants en situation irrégulière quelque soit la couleur de la peau.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer