À la Une Afrique Sport

Mauvaise nouvelle pour Oscar Pistorius après sa libération conditionnelle

Oscar Pistorius, l’ancien « blade runner » connu pour ses jambes prothétiques, a du mal à courir correctement avec ses jambes après ses années d’inactivité en prison. Ses lames sur mesure, autrefois utilisées pour les compétitions paralympiques, ne lui conviennent plus en raison du manque de course quotidienne pendant son emprisonnement , a rapporté le Daily Mail . Ses jambes ont également rétréci, ajoute le rapport.

Pistorius, aujourd’hui âgé de 38 ans et tristement célèbre pour la fusillade du mannequin Reeva Steenkamp en 2013, a consulté un médecin à la prison d’Atteridgevale à Pretoria en raison d’inquiétudes concernant le déclin musculaire, faisant craindre qu’il ne puisse plus jamais courir correctement, selon le Daily Mail.

Pistorius a été amputé des deux pieds à 11 mois en raison d’une anomalie congénitale. Le Dr Gerald Versfeld, le chirurgien orthopédiste qui a pratiqué la double amputation, a rendu visite à Pistorius en prison pour l’aider à installer de nouvelles prothèses après que Pistorius ait été confronté à des problèmes de prothèses mal ajustées.

Dès son entrée en prison, le coureur olympique avait exprimé un malaise avec ses prothèses, car celles-ci ne s’ajustaient plus correctement. Pistorius, qui a récemment été libéré sous condition le 5 janvier, a constaté une réduction de la longueur de ses cuisses restantes, comme l’a révélé un examen médical. La durée réduite est attribuée à son incapacité à courir beaucoup pendant son incarcération, provoquant une atrophie musculaire, a rapporté le Daily Mail.

Debout à 2 mètres de haut sur ses membres artificiels , Pistorius a reçu de nouvelles prothèses pour remplacer les anciennes qui ne lui convenaient plus en raison de changements dans sa condition physique, selon une source carcérale.

« Il essaie de s’adapter mais craint de ne jamais pouvoir courir comme il le faisait auparavant. »

Il a été libéré après avoir purgé la moitié de sa peine de 13 ans et cinq mois pour le meurtre de Steenkamp et fait face à diverses difficultés. Outre les problèmes physiques, comme l’atrophie musculaire due à l’inactivité, il aurait développé de nouveaux problèmes.


Pistorius est devenu un fumeur invétéré , a pris du poids et souffre de paranoïa, craignant un préjudice potentiel ou une réaction du public, a rapporté le Daily Mail. Il n’aurait pas quitté le manoir de son oncle Arnold depuis sa sortie de prison. Des sources révèlent qu’il a été isolé dans sa chambre, se livrant à des activités telles que lire sa Bible, jouer à des jeux vidéo et regarder le football de Premier League à la télévision.

Malgré son isolement, Pistorius a reçu le soutien fidèle de sa sœur Aimée, et les frères et sœurs ont été entendus rire et plaisanter en afrikaans. Le Dr Versfeld, le chirurgien orthopédiste, a exprimé la conviction qu’il faudrait beaucoup de temps à Pistorius pour quitter le manoir de son oncle.

« Il se peut que des conditions de libération conditionnelle le maintiennent chez lui. Mais je pense qu’il n’est pas prêt à affronter le monde. Il vit dans un environnement assez épouvantable depuis un certain temps. Il est en prison depuis huit ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *