FootballSportUncategorized

Mbappé à propos de sa blessure face à l’ASSE : « J’ai pleuré toute la nuit « 

Après la victoire face à Leipzig, l’attaquant français, Mbappé, est revenu sur sa blessure à la cheville face à l’ASSE le 24 juillet dernier et a reconnu qu’au départ, il ne pensait pas être remis à temps.

Après leur brillante victoire contre Leipzig en demi-finale de la Champion’ s League, l’attaquant français est revenu sur ces trois semaines de convalescence (sa blessure en finale de Coupe de France face à l’ASSE, le 24 juillet dernier), qui a bien failli lui faire manquer le Final 8 de Lisbonne. 


«La vérité, le soir de ma blessure contre Saint-Etienne, je n’y croyais pas. Je pensais que c’était mort. J’ai pleuré toute la nuit. Et je me suis levé le lendemain matin en me disant que j’allais essayer de faire le maximum, de faire des journées pleines de soins, de rentrer à la maison et de faire encore des soins. Parce que c’est ligamentaire et quand c’est ligamentaire, on peut toujours gagner du temps, » a-t-il confié en conférence de presse. 


Concernant son entrée in-extrémis contre l’Atalanta, Mbappé, pense que ça été une bonne idée : « Je me suis lancé dans un délire tout seul. Peut-être que j’étais fou au départ, mais plus ça avançait et plus il y avait des motifs d’espoir. J’avais de meilleures sensations et surtout, je voulais être de l’aventure. Et je savais qu’à un moment donné l’équipe allait avoir besoin de moi. Peut-être pas par ma présence physique sur le terrain, mais aussi pour apporter ma bonne humeur. Je n’ai jamais voulu montrer que j’étais mal, même si c’était un moment difficile. Mais le fait d’être revenu contre l’Atalanta, d’avoir aidé l’équipe à se qualifier et aujourd’hui de pouvoir rejouer, c’était un plaisir. »



Le numéro 7 parisien a toutefois confié qu’il n’était pas encore totalement débarrassé de cette blessure : « Ce n’est pas derrière moi encore. Je me sens bien, je me sens de mieux en mieux. Plus les jours vont passer, plus je vais mieux me sentir. Mais je suis obligé de jouer avec un strap très épais, parce que ce n’est pas encore top top. Je n’ai plus de douleurs, mais il faut quand même garder certaines précautions. Mais je suis prêt à aider l’équipe, à tout donner sur le terrain. Je pense que cela s’est vu aujourd’hui, au match précédent et cela se verra dimanche. Parce que tout ce que je veux, moi, c’est gagner. Je suis venu ici pour gagner. Et peu importe ce qu’il se passe, qu’il y ait des douleurs ou pas, je vais laisser mon corps sur le terrain et tout faire pour gagner dimanche. »

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!