DiversSociété

Une mère poignarde ses deux enfants avant de tenter de se suicider

Les détectives de la Direction des enquêtes criminelles (DCI) à Murang’a, au Kenya, ont lancé une chasse à l’homme pour une mère présumée tueuse qui a poignardé ses deux enfants dans le village de Kianjogo à Kahuro, tuant un sur le coup.

Dans l’incident bizarre qui a stupéfié les habitants, Nancy Munjiro, une mère célibataire de 21 ans de deux garçons, âgés de 4 et 2 ans, a pris le couteau contre ses enfants chez leur grand-mère, pour les poignarder avant de tenter de se suicider.

La chef adjointe de la région, Mme Lucy Muthoni Kimani, a déclaré aux détectives que Munjiro, qui travaille comme aide ménagère dans le quartier de Kiriaini à Kahuro, avait rendu visite à sa mère (qui vit avec les deux enfants) pendant la saison des fêtes, et n’avait pas encore fait rapport à son lieu de travail pour des raisons inconnues. Ce que la grand-mère des enfants espérait être un moment de complicité précieux entre mère et fils alors qu’elle sortait de chez elle le matin, s’est avéré être le jour le plus sombre de sa vie.

Elle est retournée chez elle et a trouvé sa maison transformée en scène de meurtre, ses petits-enfants étaient dans une mare de sang et affalés sur le sol. Malheureusement, l’enfant de deux ans était déjà mort mais le garçon plus âgé avait un pouls faible. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital de Muriranjas avant d’être référé à l’hôpital du comté de Murang’a dans un état grave.

LIRE AUSSI: Nigeria: les accusant d’être des démons, il tue ses enfants

La police qui s’est rendue sur les lieux a également trouvé une corde suspendue au toit, soupçonnant que l’agresseur aurait pu tenter de se suicider avant d’opter pour la fuite.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page