Divers
A la Une

Mexique : un maire attaché à une camionnette et traîné dans les rues pour des promesses électorales non tenues (vidéo)

Au Mexique, des agriculteurs en colère ont enlevé le maire de leur village et l’ont traîné dans les rues pour n’avoir pas tenu toutes ses promesses électorales.

La police est intervenue pour libérer Jorge Luis Escandón Hernández, qui n’a subi aucune blessure majeure après cet incident.

Publicité

Un groupe de manifestants armés de matraques et de pierres avait enlevé le maire de Las Margaritas. Il a été attaché à l’arrière d’une camionnette et traîné dans les rues, selon le quotidien El Heraldo de Mexico.

Une vidéo de l’incident publiée sur Twitter montre une foule qui court derrière un fourgon sur lequel un homme est attaché.

C’est la deuxième fois que les agriculteurs s’en prennent à leur maire, exigeant qu’il respecte sa promesse de réparer une route locale et d’apporter de l’eau potable et de l’électricité à la communauté d’environ 500 personnes.

Il y a quatre mois, un groupe d’hommes avait saccagé son bureau. Huit heures après l’incident, le maire s’était présenté sur la place centrale de Las Margaritas et a prononcé un discours dans lequel il a tenu les dirigeants de la communauté de Santa Rita pour responsables et déclaré qu’il ne serait pas intimidé.

Face à cette nouvelle attaque, le maire envisage de porter plainte pour tentative d’enlèvement et de meurtre.

Crédit photo : thecitypulsenews

https://www.independent.co.uk/news/world/americas/mayor-mexico-jorge-luis-escandon-hernandez-tied-truck-kidnapped-street-a9149011.html
Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer