À la UneDivers
A la Une

Miss Monde blesse Miss Sri Lanka après lui avoir arraché violemment la couronne sur scène-(vidéo)

Miss Monde a été arrêtée pour agression après avoir violemment arraché la couronne de Miss Sri Lanka. Apprenant que Miss Sri Lanka était divorcée, Caroline Jurie lui a retiré sa couronne, lui causant de légères blessures qui l’ont conduite à l’hôpital.

La reine de beauté Pushpika De Silva, 31 ans, a reçu le titre pour 2020/2021 lors d’une cérémonie télévisée au théâtre Nelum Pokuna Mahinda Rajapaksa, à Colombo, le dimanche 4 avril.

Quelques instants après avoir été annoncée comme la gagnante de ce concours réservé aux femmes mariées, Pushpika a été humiliée lorsque la gagnante de l’année dernière et l’actuelle Miss Monde, Caroline Jurie, a pris le micro et annoncé que la première dauphine devait prendre le titre à sa place.

Publicité

« Il y a une règle selon laquelle vous devez toutes être mariées et non divorcées. La couronne va au premier dauphin », a déclaré Mme Jurie au public.

La couronne a alors été enlevée de force à un De Silva en larmes, qui a quitté la scène avec honte, puis remise à un autre concurrent arrivé deuxième.

Le prix a depuis été rendu à Mme De Silva après que les organisateurs de l’événement ont confirmé qu’elle n’était pas divorcée.

Mme De Silva a brisé son silence un jour après la cérémonie dans un message sur Facebook où elle a révélé avoir été blessée lors de l’incident, tout en abordant la question du divorce.

« Au moment où j’écris ceci, je dis de manière responsable que je ne suis pas une femme divorcée. Si je suis divorcée, je les mets au défi de soumettre mes papiers de divorce », a-t-elle écrit dans une déclaration traduite du cinghalais.

« Même si la couronne symbolique a été arrachée de ma tête, je tiens à vous informer que j’ai déjà pris les mesures juridiques nécessaires pour l’injustice et l’insulte qui ont eu lieu. Une vraie Miss n’est pas une femme qui arrache la couronne d’une autre femme, mais une femme qui pose secrètement la couronne de l’autre femme ! !!

L’organisation Miss World a également publié une déclaration, indiquant qu’elle était « profondément déçue » par ce comportement.

« Nous sommes profondément déçue et regrettons sincèrement le comportement de notre actuelle tenante du titre, Mme Caroline Jurie, Miss Monde 2020. Ses actions vont à l’encontre du code de conduite et des règles prédéterminées qu’elle est tenue de suivre pendant son règne », peut-on lire dans la déclaration.

« Nous allons examiner l’incident susmentionné et nous prendrons les mesures jugées appropriées, en fonction des résultats de notre évaluation. »

La police vient de confirmer que Jurie et une autre Miss impliquées dans la fracas sur scène ont été arrêtées.  

Publicité 2

« Nous avons arrêté Jurie et (son associé) Chula Manamendra pour agression et dommages causés au Nelum Pokuna (théâtre) », a déclaré Ajith Rohana, haut responsable de la police.

De Silva a déclaré aux journalistes à l’extérieur du poste de police de Cinnamon Gardens à Colombo qu’elle était prête à abandonner les charges si Jurie faisait des excuses publiques, mais elle a refusé.

« J’ai essayé de mettre fin à cette affaire à l’amiable, mais elle a refusé. Je peux pardonner, mais je ne peux pas oublier. » 

Selon des sources policières, une audience au tribunal devrait avoir lieu la semaine prochaine.

Crédit photo : news24

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page